14.01.2020, 18:14

La Neuchâteloise Marion Graf récompensée pour ses traductions

chargement
Marion Graf recevra son prix le 13 février à Berne.

Prix littéraire L’Office fédéral de la culture a décerné un Prix spécial de traduction à Marion Graf. La Neuchâteloise a notamment traduit en français les œuvres de Robert Walser pour les Editions Zoé.

Le Prix spécial de traduction décerné par l’Office fédéral de la culture a été attribué cette année à la Neuchâteloise Marion Graf, pour ses traductions de l’allemand et du russe en français.

Née en 1954 à Neuchâtel, Marion Graf a passé son bac à La Chaux-de-Fonds. Elle a ensuite étudié le russe, l’espagnol et la littérature française aux Universités de Bâle, Lausanne, Voronej (Russie) et Cracovie (Pologne). La Neuchâteloise a notamment traduit en français les œuvres de Robert Walser pour les Editions Zoé, ainsi que de nombreux romanciers et poètes alémaniques et russes.

Depuis 2010, Marion Graf est responsable de la «Revue de Belles-Lettres» et est active comme critique littéraire, spécialisée en poésie. Elle a été membre du Jury fédéral de la littérature de 2012 à 2017.

Le Grand Prix pour Sibylle Berg

Le Grand Prix suisse de littérature 2020, lui, a été attribué à Sibylle Berg pour l’ensemble de son œuvre. L’auteure et journaliste née à Weimar, en Allemagne, a écrit 15 romans ainsi que de nombreuses pièces de théâtre et de théâtre radiophonique.

La remise des prix aura lieu le 13 février prochain à la Bibliothèque nationale à Berne.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JO 2018JO 2018: un problème de traduction... et les Norvégiens se retrouvent avec 15'000 œufsJO 2018: un problème de traduction... et les Norvégiens se retrouvent avec 15'000 œufs

florilègeLes surprenantes traductions dans les médias des "pays de merde" de TrumpLes surprenantes traductions dans les médias des "pays de merde" de Trump

Top