31.08.2016, 20:36

La grève se poursuit à Sainte-Croix dans un climat tendu entre Alpen Peak et Unia

chargement
Quatre des six ouvriers polonais en grève à Sainte-Croix.  (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Grève à Sainte-Croix Les six ouvriers polonais, accompagnés de quatre syndicalistes d'Unia, s'apprêtent à passer une deuxième nuit sur le chantier d'Alpen Peak. Ils poursuivent la grève contre l'entreprise neuchâteloise.

Unia déclare avoir la preuve irréfutable de l'exploitation des Polonais, qui auraient travaillé pour 9 francs de l'heure. Le syndicat tient une conférence de presse demain à Sainte-Croix. 

Quant à Alpen Peak, l'entreprise réfute toutes les accusations en bloc et dit avoir tous les documents pour prouver sa bonne foi. Sur le terrain, la situation s'envenime. 

Tous les détails dans nos éditions payantes de demain jeudi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SECOND ŒUVREPlusieurs travailleurs polonais  exploités au Val-de-TraversPlusieurs travailleurs polonais  exploités au Val-de-Travers

Top