La filiale de Swatch Nivarox abuse-t-elle de sa position dominante?

chargement

Horlogerie La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête pour une possible violation de la loi sur les cartels.

 04.06.2021, 09:33
L'usine Nivarox, à Fontaines.

La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête préliminaire sur Nivarox, une filiale du groupe Swatch produisant des assortiments horlogers (réd: ensemble des pièces qui composent l’organe réglant, autrement dit le cœur d’une montre mécanique).

Cette procédure se «base sur le soupçon que Nivarox aurait pu abuser de sa position dominante dans le domaine des assortiments en particulier en plafonnant les quantités livrées et en augmentant les prix de manière inéquitable», a indiqué le gendarme de la concurrence au quotidien «Le Temps» dans un article publié ce vendredi 4 juin.

L’enquête préliminaire doit ainsi permettre au secrétariat de la Comco de déterminer s’il y a des indices que certains comportements de Nivarox puissent constituer une éventuelle violation de la loi sur les cartels.

Capacités de production analysées

Le groupe Swatch a confirmé avoir reçu une notification du régulateur à propos de l’ouverture d’une enquête préliminaire à ce sujet, comme le rapporte «Le Temps».

Lors de cette procédure, la Comco analysera notamment les capacités de production de la filiale du groupe biennois et sa position actuelle.

Nivarox emploie plus de 1000 collaborateurs sur différents sites de l’Arc jurassien, dans les Montagnes neuchâteloises, le Val-de-Ruz et le Vallon de Saint-Imier notamment. Avec des parts de marché pour les livraisons à des tiers estimées par la Comco à plus de 90% en 2010 (derniers chiffres disponibles), elle fournit pratiquement tous les fabricants de mouvements mécaniques concurrents du groupe dirigé par Nick Hayek.

Lors de la précédente enquête contre la filiale de Swatch ETA, clôturée l’été dernier, la Comco avait partiellement analysé le marché des assortiments. Elle en avait conclu «qu’il fallait 5 à 8 ans pour mettre en place des capacités de production correspondant à une fraction de celles de Nivarox», rappelle le quotidien.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EconomieBienne: le groupe Swatch entrevoit le bout du tunnelBienne: le groupe Swatch entrevoit le bout du tunnel

EmploiSwatch Group veut rebondir en 2021Swatch Group veut rebondir en 2021

Accident chimique à Nivarox

Hier peu avant 14h, un accident de travail est survenu chez Nivarox, à Fontaines. A la suite d'une erreur humaine lors...

    30.07.2014 00:01
Premium

FONTAINESDégagement de chlore chez Nivarox: deux personnes à l'hôpitalDégagement de chlore chez Nivarox: deux personnes à l'hôpital

Dégagement de chlore chez Nivarox

Deux personnes ont dû être transportées à l'hôpital ce mardi après-midi en raison d'un dégagement de chlore dans...

  29.07.2014 18:11

VAL-DE-RUZNivarox veut grandir en toute sécuritéNivarox veut grandir en toute sécurité

Top