10.07.2020, 05:30
Lecture: 8min

La disgrâce d’une juge neuchâteloise crée le malaise

Premium
chargement
La situation au tribunal de Boudry a conduit à la non-réélection d'une juge.

Justice C’est rarissime: les députés neuchâtelois n’ont pas réélu une juge, Isabelle Bieri. Ils n’ont toutefois pas apprécié d’être mis au pied du mur et pointent du doigt la surveillance des magistrats.

Sa carrière de trente ans dans la magistrature neuchâteloise a brutalement pris fin à la dernière session du Grand Conseil. Parmi 45 juges et procureurs, Isabelle Bieri est la seule à ne pas avoir été réélue. Nous avons enquêté pour comprendre ce qui a conduit à un tel revers, le deuxième seulement dans l’histoire récente du canton.

«L’attitude de la juge Bieri n’est plus compatible avec sa fonction», a déclaré le 23 juin devant ses collègues le député libéral-radical Philippe Haeberli....

À lire aussi...


EnquêteLa justice neuchâteloise lance une enquête de satisfactionLa justice neuchâteloise lance une enquête de satisfaction

JusticeLa justice neuchâteloise va être réorganiséeLa justice neuchâteloise va être réorganisée

Top