07.12.2016, 00:30

L’enjeu est d’éviter que le canton aborde l’année 2017 sans budget

Premium
chargement
1/2  
Par léo bysaeth

GRAND CONSEIL La session cruciale de l’année a pris un gros retard hier.

Au terme de la première journée de la session, le Grand Conseil neuchâtelois a accepté, par 108 voix contre huit, l’entrée en matière sur le budget 2017. Le débat d’entrée en matière avait débuté juste avant la pause, soit très tard si l’on se réfère au timing que laissait espérer les objets portés à l’ordre du jour avant le...

À lire aussi...

LectureLes bibliothèques neuchâteloises s’adaptent au coronavirusLes bibliothèques neuchâteloises s’adaptent au coronavirus

Trois idées entre quatre mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées du comédien Robert SandozCoronavirus et confinement: les bonnes idées du comédien Robert Sandoz

PandémieCoronavirus: pas de fleur pour les plantons, malgré la demande du gouvernement neuchâteloisCoronavirus: pas de fleur pour les plantons, malgré la demande du gouvernement neuchâtelois

PandémieCoronavirus: la police neuchâteloise veillera au grain au Creux-du-VanCoronavirus: la police neuchâteloise veillera au grain au Creux-du-Van

SantéCovid-19: un laboratoire neuchâtelois analyse désormais tous les tests effectués dans le cantonCovid-19: un laboratoire neuchâtelois analyse désormais tous les tests effectués dans le canton

Top