02.07.2020, 05:30
Lecture: 4min

L’échec des quotas féminins pour le Grand Conseil neuchâtelois lance la campagne électorale

Premium
chargement
La place des femmes au Grand Conseil neuchâtelois a mis les partis politiques en désaccord.

Egalité Pour une égalité des chances au Grand Conseil neuchâtelois, il faudra repasser. Retour sur une décision qui a embrasé les partis politiques, au-devant d’échéances électorales.

«Affront». «Prise en otage». «Manque de pragmatisme». Les piques entre partis politiques neuchâtelois ont fusé la semaine dernière. Elles ont suivi le surprenant refus du Grand Conseil de se fixer des quotas pour aider la parité entre hommes et femmes. Pour beaucoup, c’est du gâchis. La perspective des élections cantonales au printemps prochain et, avant cela, des communales en octobre, ne semble pas étrangère à la tournure des événements.

Est-ce aussi parce que la lutte pour l’égalité occupe à nouveau le devant de la scène?...

À lire aussi...

PolitiqueL’égalité attendra encore au Grand Conseil neuchâteloisL’égalité attendra encore au Grand Conseil neuchâtelois

ÉgalitéLe gouvernement neuchâtelois veillera à assurer la parité dans ses nominationsLe gouvernement neuchâtelois veillera à assurer la parité dans ses nominations

égalitéFédérales 2019: record de candidatures féminines, mais toujours pas de paritéFédérales 2019: record de candidatures féminines, mais toujours pas de parité

Top