19.01.2016, 00:16

L’«affaire du radar» bientôt jugée

Premium
chargement
Assis au volant, le sergent-chef  a-t-il pu voir que la remorque radar était endommagée, alors même que la lumière est en principe éteinte?

Le juge Alexandre Seiler a procédé hier à une visite du garage du bâtiment de la Police cantonale, à Neuchâtel. Il s’agissait de savoir si le sergent-chef Patrick Siron, poursuivi pour violation du secret de fonction, avait pu voir, en passant au volant d’une voiture alors qu’il était en service, que la remorque radar entreposée dans ce garage avait...

À lire aussi...

SociétéCoronavirus: comment vivre le confinement en couple sans s'entretuerCoronavirus: comment vivre le confinement en couple sans s'entretuer

SolidaritéLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînésLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînés

3 idées entre 4 mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de PoolCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de Pool

Galerie photoC’est aussi beau des villes désertéesC’est aussi beau des villes désertées

PandémieSalaires: du baume sur le cœur gros des soignants neuchâteloisSalaires: du baume sur le cœur gros des soignants neuchâtelois

Top