Jean-Nat Karakash fâché contre le Secrétariat d’Etat aux migrations

chargement

Grand Conseil L’administration bernoise a supprimé les subventions liées à l’assistance de certains requérants d’asile en attente de renvoi. Dans plusieurs cas, Neuchâtel conteste être responsable du fait qu’ils n’aient pas été renvoyés.

 29.05.2019, 19:43
Jean-Nat Karakash lors de la session du Grand Conseil neuchâtelois, le 29 mai 2019.

“Le Conseil d’Etat n’est pas satisfait par la pratique du Service fédéral des migrations qui consiste à supprimer les subventions d’assistance pour des requérants d’asile au sujet desquels les décisions formelles de renvoi n’ont pas été prises”.

Jean-Nat Karakash a vivement critiqué l’administration fédérale à l’occasion d’une question liée à la situation d’une famille requérante d’asile. Le ministre a indiqué que 37 personnes (26 dossiers d’asile dont quatre familles) faisaient l’objet d’une interruption des subsides fédéraux pour cause de non-renvoi.

Un contentieux financier

L’aide versée à ces personnes est donc à la charge du canton, alors même que certains de ces migrants ont bénéficié entre-temps d’une décision favorable de Berne. D’autres n’ont pas fait l’objet de décision définitive. Il en ressort un contentieux de 850 000 francs avec Berne. Le canton a déposé un recours, contestant être responsable de la non-exécution de renvois.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RétrospectiveEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmesEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmes

PandémiePayer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?Payer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?

PandémiePlusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»Plusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»

HiverPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blancPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blanc

EtudesSoulagement à Neuchâtel: les étudiants peuvent retourner sur les bancs de l’Université et de la HE-ArcSoulagement à Neuchâtel: les étudiants peuvent retourner sur les bancs de l’Université et de la HE-Arc

Top