Jean-Luc Pieren lâche l’UDC neuchâteloise mais garde ses fauteuils

chargement

Politique Le Vaudruzien a démissionné des démocrates du centre neuchâtelois. C’est en indépendant qu’il siégera comme député et conseiller général.

 09.10.2018, 16:35
Lecture: 4min
Premium
Jean-Luc Pieren en juin, à son arrivée au Grand Conseil, avec des manifestants opposés à halle aux taureaux de Coffrane.

La semaine passée, l’UDC neuchâteloise se dotait d’une nouvelle présidence. Peu auparavant, elle perdait encore l’une de ses figures, avec la démission de Jean-Luc Pieren. Pour le parti, qui veut redémarrer sur de nouvelles bases, ce départ n’est pas forcément un mal.

En effet, cette démission est en partie liée à une affaire pénale dans laquelle Jean-Luc Pieren...

À lire aussi...

PolitiqueJean-Luc Pieren démissionne de l'UDC neuchâteloiseJean-Luc Pieren démissionne de l'UDC neuchâteloise

PolitiqueVal-de-Ruz: Jean-Luc Pieren, pas assez "rassembleur"Val-de-Ruz: Jean-Luc Pieren, pas assez "rassembleur"

PolitiqueRaymond Clottu dans l’ombre de Walter Willener et Yvan Perrin à l'UDC neuchâteloiseRaymond Clottu dans l’ombre de Walter Willener et Yvan Perrin à l'UDC neuchâteloise

Top