09.10.2018, 16:35

Jean-Luc Pieren lâche l’UDC neuchâteloise mais garde ses fauteuils

Premium
chargement
Jean-Luc Pieren en juin, à son arrivée au Grand Conseil, avec des manifestants opposés à halle aux taureaux de Coffrane.

Politique Le Vaudruzien a démissionné des démocrates du centre neuchâtelois. C’est en indépendant qu’il siégera comme député et conseiller général.

La semaine passée, l’UDC neuchâteloise se dotait d’une nouvelle présidence. Peu auparavant, elle perdait encore l’une de ses figures, avec la démission de Jean-Luc Pieren. Pour le parti, qui veut redémarrer sur de nouvelles bases, ce départ n’est pas forcément un mal.

En effet, cette démission est en partie liée à une affaire pénale dans laquelle Jean-Luc Pieren...

À lire aussi...

PolitiqueJean-Luc Pieren démissionne de l'UDC neuchâteloiseJean-Luc Pieren démissionne de l'UDC neuchâteloise

PolitiqueVal-de-Ruz: Jean-Luc Pieren, pas assez "rassembleur"Val-de-Ruz: Jean-Luc Pieren, pas assez "rassembleur"

PolitiqueRaymond Clottu dans l’ombre de Walter Willener et Yvan Perrin à l'UDC neuchâteloiseRaymond Clottu dans l’ombre de Walter Willener et Yvan Perrin à l'UDC neuchâteloise

Top