27.11.2019, 19:00

«Je ne resterai peut-être que quatre ans à Berne, alors je veux foncer!», annonce la Neuchâteloise Céline Vara

Premium
chargement
Tous les matins, Céline Vara suit trois heures de cours intensif d'allemand, avec son prof Roland Treier, pour se préparer à entrer en fonction à Berne.

Elections fédérales Comment les quatre nouveaux élus neuchâtelois se préparent-ils à vivre leur première session parlementaire à Berne? Quel impact aura leur fonction sur leur quotidien? La Verte Céline Vara suit des cours intensifs d’allemand. Elle est dans les starting-blocks.

«Excusez-moi, je suis en retard! Je sors de trois heures de cours intensif d’allemand.» La Neuchâteloise Céline Vara débarque en trombe dans son étude d’avocat, essoufflée, mais tout sourire. «C’est le sacrifice de novembre. Tous les matins, pendant un mois, je me rends dans une école de langues. Et je ne vous apprends rien: c’est quand même beaucoup plus...

À lire aussi...

Elections fédéralesCéline Vara: «Il faut être sincère dans son engagement»Céline Vara: «Il faut être sincère dans son engagement»

PolitiqueCéline Vara élue vice-présidente des Verts suisses: "Nous sommes les seuls à défendre le bien commun"Céline Vara élue vice-présidente des Verts suisses: "Nous sommes les seuls à défendre le bien commun"

Top