21.02.2018, 12:04

«J’évitais les villes, j’avais trop honte. Je dormais dans ma voiture à La Vue-des-Alpes»

Premium
chargement
Robin Nicolet est actuellement hébergé au foyer Feu-Vert, à La Chaux-de-Fonds, après une année où il a vécu l'enfer.

Précarité Robin Nicolet, droguiste de métier, a vécu une véritable descente aux enfers lorsqu'il s'est retrouvé au chômage. Sans logement, il a dû vivre dans sa voiture durant presque une année et survivre en faisant les poubelles.

«Non, il n’y a pas de sans-abri dans les rues du canton. La police n’est pas confrontée à ce phénomène.» C’est ce que nous assure Pierre-Louis Rochaix, porte-parole de la police neuchâteloise. «Il n’y a pas d’effet de centre suffisant pour générer des problématiques comme on en trouve à Lausanne ou Genève. Nos villes sont trop petites.»

Les travailleurs...

À lire aussi...

MigrationNeuchâtel: «Les cigognes bientôt par chez nous!»Neuchâtel: «Les cigognes bientôt par chez nous!»

AsileLa pétition en faveur d’une famille arménienne aura droit à un deuxième tour au Grand ConseilLa pétition en faveur d’une famille arménienne aura droit à un deuxième tour au Grand Conseil

AnimauxSoutien à l’abattoir neuchâtelois des Ponts-de-MartelSoutien à l’abattoir neuchâtelois des Ponts-de-Martel

DéchetsUne amende de 100 francs pour un mégot abandonné sur le sol neuchâteloisUne amende de 100 francs pour un mégot abandonné sur le sol neuchâtelois

MobilitéUne possible nouvelle taxe sous le macadam des routes neuchâteloisesUne possible nouvelle taxe sous le macadam des routes neuchâteloises

Top