19.03.2018, 18:57

Herrmann: "Avec Federer, j'ai perdu mon second degré!"

Premium
chargement
Herrmann l'avoue, c'est un grand grand supporter de Roger Federer.

bande dessinée Grand supporter de Roger Federer, le dessinateur Herrmann avoue redevenir un enfant lorsqu'il voit jouer le Bâlois. Mais dans "Rodger - L'enfance de l'art", il a éprouvé le besoin de s'amuser avec le personnage, le mythe et la réalité. Interview.

Scénariste de "Rodger - l'enfance de l'art", le dessinateur de presse Herrmann explique ce qui l'a amené à concocter cette histoire où le vrai et le faux se côtoient en permanence.

Herrmann, avouez-le, vous êtes un vrai fan de Roger Federer…

Oui, et je déteste être un fan. Moi qui, toute ma vie, me suis efforcé de...

À lire aussi...

SolidaritéL’écrivaine Odile Cornuz écrit à nos aînésL’écrivaine Odile Cornuz écrit à nos aînés

Editorial«Un été sous contrôle?», l’éditorial d’Éric Lecluyse«Un été sous contrôle?», l’éditorial d’Éric Lecluyse

SociétéCoronavirus: comment se saluer en gardant les distances?Coronavirus: comment se saluer en gardant les distances?

DéconfinementMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouvertureMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouverture

Grand ConseilCanton de Neuchâtel: 35 millions pour des projets innovantsCanton de Neuchâtel: 35 millions pour des projets innovants

35 millions pour des projets innovants

Un crédit d’engagement quadriennal de 34,8 millions de francs, financé pour moitié par la Confédération, a été voté par...

  27.05.2020 18:39

Top