09.01.2018, 10:26

Hausse du chômage en décembre dans le canton de Neuchâtel

chargement
Le taux de chômage a grimpé de 0.5 point entre novembre et fin décembre.

 09.01.2018, 10:26 Hausse du chômage en décembre dans le canton de Neuchâtel

Emploi Avec un taux de 5.6% en décembre, Neuchâtel reste le canton suisse le plus touché par le chômage. En variation annuelle, le taux de chômage neuchâtelois enregistre par contre la plus forte baisse parmi les cantons suisses (-0.7 point).

Le taux de chômage a pris l'ascenseur ce mois de décembre dans le canton de Neuchâtel pour s'établir à 5.6% (+0.5 point). Au 31 décembre, les effectifs de demandeurs d’emploi et de chômeurs s’établissent respectivement à 6'803 et 5’143 personnes. Le canton conserve sa position de lanterne rouge au niveau suisse.

"Cette hausse est habituelle à pareille époque notamment en raison de l’impact des facteurs saisonniers dans le secteur de la construction et, dans une moindre mesure, dans le secteur de l’hôtellerie-restauration", explique l'Etat dans un communiqué ce mardi matin.

En variation annuelle, le taux de chômage neuchâtelois enregistre la plus forte baisse parmi les cantons suisses (-0.7 point). "Cette baisse annuelle du chômage a été particulièrement marquée dans les différentes branches industrielles", relève le communiqué. "Globalement, le secteur tertiaire a également vu son effectif de demandeurs d’emploi diminuer même si de manière plus modérée. Ces évolutions viennent confirmer la reprise conjoncturelle que vit notre canton."

Idem dans le Jura

Dans le Jura,  le taux de chômage a aussi sensiblement augmenté en décembre (+0.3 pt) pour s’établir à 4.6% à fin 2017. Le Service de l’économie et de l’emploi (SEE) a recensé 2'511 personnes inscrites auprès de l'Office régional de placement (ORP-Jura). Celles-ci se répartissent en 1'698 chômeurs et 813 demandeurs d'emploi non chômeurs.

"La principale cause de cette évolution est l’arrivée effective de l’hiver engendrant l’habituelle baisse d’activité dans les branches et professions à caractère saisonnier. Cela concerne surtout le domaine de la construction et du génie civil", explique à son tour la Chancellerie d'Etat jurassienne.

COMMUNIQUÉ

Top