04.04.2018, 11:30

Fontainemelon: Vert-Bois perd son home au profit du CNP

chargement
Les résidents du home Vert-Bois ne retrouveront pas leurs murs.

Santé Le home Vert-Bois sera occupé par le Centre neuchâtelois de psychiatrie dès octobre. La vingtaine de résidents du home qui avaient dû quitter les lieux entre décembre et février ne reviendront donc pas à Fontainemelon.

Val-de-Ruz perd un home: Vert-Bois, à Fontainemelon, ne rouvrira pas au terme de ses travaux de remise aux normes. Du moins pas avec la mission qui lui était réservée jusqu’à présent.

Comme nous l’apprenons, les vingt lits dédiés à la gériatrie seront attribués à la psychiatrie de l’âge avancé. Le home Vert-Bois sera donc occupé par le Centre neuchâtelois de psychiatrie (CNP) dès octobre. La vingtaine de résidents du home qui avaient dû quitter les lieux entre décembre et février ne reviendra donc pas à Fontainemelon.

Remise aux normes

Vert-Bois, qui appartient au groupe Tertianum, a connu une fin pour le moins brutale. L’institution est fermée depuis le mois de mars pour six mois de travaux permettant sa remise aux normes. Contacté, le groupe Tertianum indique via son directeur pour la romandie Nicolas Crognaletti que "les travaux seront menés d'avril à septembre, soit avant l'arrivée des premiers résidents en psychiatrie." Il confirme que la Fondation Espace, spécialisée dans l'accueil des patients en psychiatrie, "reprendra l’exploitation de l’EMS de Vert-Bois à partir d’octobre 2018."

Comme nous le révélions en janvier dernier, la plupart des pensionnaires de Vert-Bois ont été replacés, non sans mécontentement, au home Le Manoir à Gampelen (BE), qui appartient également à Tertianum.

Certains résidents et leurs proches s’étaient plaints d’avoir été informés tardivement de leur déménagement forcé. Des plaintes ont également été adressées au Service de la santé publique. Quant au personnel soignant, il s’était également offusqué de ce transfert dans l’urgence. Certains collaborateurs nous affirmaient aussi avoir été licenciés.
 

Regrets de la Commune

Du côté de Val-de-Ruz, le conseiller communal en charge de la santé, François Cuche, confirme la fermeture définitive du home Vert-Bois sous sa forme actuelle. «Nous avons été informés que Tertianum déplaçait ses résidents et que le groupe s’orientait vers une autre mission. C'est un élément que nous avons appris d’une manière informelle car la répartition des lits est du ressort de l’Etat.»

L’élu regrette le manque de communication de Tertianum: «Nous n’avons pas de lien direct avec ce groupe, c’est décevant.»

Le Centre neuchâtelois de psychiatrie fait savoir dans un communiqué que dix-neuf de ses résidents en foyer rejoindront Vert-Bois, comme le précise son plan d’action stratégique.

Une collaboration est mise en place avec la Fondation Espace. «Aucun licenciement n’est prévu », assure la présidente sortante du Conseil d’administration, Elisabeth Hirsch-Dürret. La fondation, qui n'applique pas la CCT21 (convention collective de travail du secteur de la santé), mettra au concours une quinzaine de postes de travail. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EmploiFontainemelon: congédiées, des employées du home Vert-Bois réagissentFontainemelon: congédiées, des employées du home Vert-Bois réagissent

SantéHome Vert-Bois à Fontainemelon: une nonagénaire ballottée d'une résidence à l'autreHome Vert-Bois à Fontainemelon: une nonagénaire ballottée d'une résidence à l'autre

SantéFontainemelon: la rénovation du home Vert-Bois bouscule résidents et personnelFontainemelon: la rénovation du home Vert-Bois bouscule résidents et personnel

Top