06.02.2018, 18:05

Faire monter la faculté des lettres à La Chaux-de-Fonds: l'idée vous fait réagir

chargement
Vous imaginez ce bâtiment à côté de la gare de La Chaux-de-Fonds?

 06.02.2018, 18:05 Faire monter la faculté des lettres à La Chaux-de-Fonds: l'idée vous fait réagir

Réseaux sociaux Et si la moitié de l'Université de Neuchâtel s'installait à la place du "défunt" Nhoj? Vous avez été nombreux à réagir à notre article consacré à l'interpellation du popiste chaux-de-fonnier Julien Gressot. Petit florilège.

"Vous avez vu comme certains flippent? C’est l’Armageddon quoi!" Comme le fait remarquer cet internaute, notre article consacré à l'interpellation du popiste chaux-de-fonnier Julien Gressot pour une installation de l'UniNe à La Chaux-de-Fonds a généré un certain débat mardi sur notre page Facebook et notre site internet.

Une majorité des commentaires se concentre sur la question des transports et de la mobilité. Et passe outre la précision de l'élu que ce projet ne pourrait tenir qu'à condition de pouvoir compter sur une liaison ferroviaire Haut-Bas performante".

>>  A lire aussi: "Et si la moitié de l'Université de Neuchâtel partait dans le Haut?"

"On va faire comment pour aller à nos cours hors-faculté s’ils sont à 30mn l’un de l’autre?", demande ainsi un étudiant établi à Neuchâtel. "Déjà Crémines - Neuchâtel c’est la galère, alors Crémines  - La Tchaux...", commente une étudiante jurassienne bernoise. "Faut te dépêcher de finir!" lance un Neuvevillois à une internaute installée à Bienne.

"Il me semble qu'il y a d'autres priorités à donner dans ce canton au bord de l'asphyxie", soutient un autre détracteur. "Si le Haut a besoin de se développer qu'il fasse comme le Bas en créant du nouveau et en arrêtant de venir se servir chez les autres...", lance un habitant de La Tène.

"Le soleil chaux-de-fonnier"

Du côté des internautes acquis à la cause, on a des arguments béton: "Le soleil chaux-de-fonnier évitera aux étudiants la petite déprime automnale! Vous préférez quitter tous les jours le soleil pour entrer dans le brouillard ou l'inverse?", lance une Vaudruzienne. "Les possibilités de loger les étudiants seraient moins onéreuses et le canton, les parents gagnants", ajoute un abonné.

"Un transfert dans le Haut permettrait non seulement une plus grande assise institutionnelle aux Montagnes mais cela éviterait également le bétonnage d'une partie des Jeunes Rives, au profit d'un actuel terrain vague", relève pour sa part le député UDC Niels Rosselet-Christ.

Et quoi de mieux que l'expérience pour appuyer un point de vue? "Je suis du Bas et ai fait mes études dans le Haut: aucun regret", s'exclame une internaute. "Vivre à Neuchâtel et monter à La Chaux-de-Fonds pour les cours n'est absolument pas un souci, je l'ai fait durant des années pour aller au travail et franchement c'est pas la mer à boire!", abonde une autre. Elle nuance néanmoins: "Le problème concerne les personnes hors canton. Vous pensez vraiment qu'un professeur acceptera de faire Lausanne  - La Chaux-de-Fonds pour donner ses cours? A moins d'un super salaire il préférera aller ailleurs... Pareil pour les étudiants hors canton! A voir ce qu'on veut..."


À lire aussi...

Et si la moitié de l'Université de Neuchâtel partait dans le Haut?Et si la moitié de l'Université de Neuchâtel partait dans le Haut?

UrbanismeUn parking à la place du Nhoj à La Chaux-de-FondsUn parking à la place du Nhoj à La Chaux-de-Fonds

TransportsUniNe: la communauté universitaire en marche vers la mobilité urbaine durableUniNe: la communauté universitaire en marche vers la mobilité urbaine durable

Top