06.11.2018, 15:16
Lecture: 8min

Enseignant neuchâtelois licencié: comment l’enquête de 2004 a-t-elle été menée?

Premium
chargement
En mai dernier, un enseignant d’un collège du Littoral neuchâtelois a été licencié avec effet immédiat pour de supposés actes d’ordre sexuel sur des enfants.

Ecole Enseignant neuchâtelois licencié: le président et la vice-présidente de la commission scolaire, qui avaient mené une enquête, reviennent sur les faits de 2003-2005. «Nous avons fait notre travail plus que bien», estime le premier.

Décembre 2004. La commission scolaire d’une commune du Littoral envisage de licencier un enseignant, déjà averti à la suite de plaintes répétées de parents d’élèves. Juin 2005, cette même commission décide de transférer cet enseignant dans un autre collège de la commune et de clore le dossier.

Pourquoi avoir choisi un simple transfert? Pourquoi avoir renoncé à une sanction?

Ces questions se posent d’autant plus aujourd’hui que l’enseignant en question, en mai de cette année, a été...

À lire aussi...

EcoleLittoral neuchâtelois: l’enseignant licencié a déjà failli être remercié en 2004Littoral neuchâtelois: l’enseignant licencié a déjà failli être remercié en 2004

EcoleUn enseignant licencié sur le Littoral neuchâtelois, enquête en coursUn enseignant licencié sur le Littoral neuchâtelois, enquête en cours

Top