13.01.2018, 00:01

En juin, l’absinthe se montrera chez elle, dans les distilleries

Abonnés
chargement
La manifestation Abinsthe en fête sera décentralisée chez les producteurs.

 13.01.2018, 00:01 En juin, l’absinthe se montrera chez elle, dans les distilleries

Par Primo Giordano

VINS ET TERROIR La fête de la bleue change totalement: elle se décentralisera à la façon des caves ouvertes.

Après avoir vécu vingt éditions, la Fête de l’absinthe disparaît. Pour mieux renaître. Le 16 juin 2018 sera organisée au Val-de-Travers «Absinthe en fête», une toute nouvelle manifestation qui met à l’honneur le produit phare de la région.

«Il s’agira réellement d’un événement tout à fait nouveau, qui s’inspire...

Après avoir vécu vingt éditions, la Fête de l’absinthe disparaît. Pour mieux renaître. Le 16 juin 2018 sera organisée au Val-de-Travers «Absinthe en fête», une toute nouvelle manifestation qui met à l’honneur le produit phare de la région.

«Il s’agira réellement d’un événement tout à fait nouveau, qui s’inspire largement du concept des caves ouvertes», explique Frédéric Mairy, conseiller communal de Val-de-Travers. L’idée consiste en effet à décentraliser la manifestation chez les producteurs. En journée, de 10 à 18 heures, ceux-ci ouvriront leurs distilleries et offriront dégustations et animations de leur cru. «Une dizaine de producteurs ont déjà annoncé leur intérêt», relève Frédéric Mairy. En renonçant à une manifestation centralisée et purement festive à Boveresse comme par le passé, l’objectif est clair: «C’est remettre l’absinthe au centre de la fête.» Ceci en essayant de n’oublier personne. «Nous allons aussi associer les cultivateurs de plantes, ainsi que les différents artisans qui produisent chocolats, bricelets ou autres produits à base d’absinthe», ajoute Frédéric Mairy. Quant aux restaurateurs de la région, ils seront invités ce jour-là à mettre la Fée verte en vedette sur leur carte.

A noter que la traditionnelle Randonnée de l’absinthe, organisée chaque été alternativement d’un côté ou de l’autre de la frontière, aura lieu le jour même sur le tracé des distilleries et autres partenaires de ce nouvel événement autour de la «bleue».

Nombreux partenaires

«C’est génial, cette fête! Cela permettra aux gens d’aller découvrir les producteurs in situ. C’est une très belle idée pour faire vivre la région», s’enthousiasme Yann Künzi, directeur de Neuchâtel Vins et Terroir. Le projet en est au stade de la finalisation: l’idée est encore jeune, les discussions ayant été menées en fin d’année passée seulement par un comité fraîchement constitué. A ce stade, l’exécutif communal assure encore la coordination.

Ce projet réunit divers partenaires: L’association Pays de l’absinthe (qui gère la route du même nom), l’Association interprofessionnelle (qui mène les démarches pour l’obtention de l’IGP), la Maison de l’absinthe de Môtiers, ainsi que le Musée régional par l’intermédiaire de son séchoir de Boveresse. Enfin, Destination Val-de-Travers, organisme faîtier des opérateurs touristiques de la région, est bien entendu de la partie. Une identité visuelle et un site internet seront bientôt dévoilés, et le programme s’étoffe au fil des jours. Primo Giordano

Le saviez-vous?

Depuis la libéralisation en 2005, les quantités d’absinthe produites au Val-de-Travers sont plutôt stables. Selon les chiffres les plus récents de la Régie fédérale des alcools, le Vallon a produit 56 800 litres en 2016, contre 54 800 en 2005. A noter un pic de 116 000 litres en 2008, probablement dû à une demande extraordinaire en provenance des Etats-Unis.

Ce n’est pas une suprise, le Val-de-Travers produit 82,1% de l’absinthe suisse (2016).


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top