12.01.2018, 15:24

Eleanor: près de 2,5 millions de francs de dégâts dans le canton de Neuchâtel

chargement
L’Areuse n’est pas sortie de son lit mais a provoqué quelques inondations de caves et de garages, impliquant l’engagement des pompiers et de la protection civile comme ici à Travers.

 12.01.2018, 15:24 Eleanor: près de 2,5 millions de francs de dégâts dans le canton de Neuchâtel

Intempéries La police neuchâteloise dresse le bilan du passage dans le canton de la tempête Eleanor et des précipitations qui ont suivi. Plus de 652 sinistres ont été enregistrés. Un chiffres qui pourrait être revu à la hausse.

La tempête Eleanor, qui a balayé le canton de Neuchâtel le 3 janvier, a provoqué pour près de 2,5 millions de francs de dégâts. Communiqué ce vendredi par la Police neuchâteloise, le bilan de l’Etablissement cantonal d’assurance et de prévention (Ecap), note précisément que 652 sinistres ont été annoncés jusqu’au 11 janvier, pour un montant d’indemnités de 2'412'000 francs. Eleanor a causé quelques sinistres importants dont deux dépassent sensiblement les 100’000.- francs.

L’Ecap prévoit que le bilan final avoisinera les 700 cas pour plus de 2.5 millions de francs de dégâts, dont près de deux millions dus à la seule tempête. Le solde des sinistres vient des inondations et des crues.

Pic à 183,6km/h

Côté vents, le pic de la tempête a été atteint en milieu de journée, avec une pointe de 183,6 km/h au sommet de Chasseral. De nombreux arbres sont tombés, obstruant certaines routes et provoquant de nombreuses coupures d’électricité, affectant notamment 10_000 personnes dans le Val-de-Travers.

Alerté par le commandant de la police neuchâteloise, l’état-major de conduite Orccan s’est activé. Il a coordonné les mesures prises par les différents acteurs de la sécurité, tant communaux que cantonaux, impliquant au total 15 services et 26 responsables.

La nuit de mercredi à jeudi a été marquée par de fortes pluies sur l’ouest du canton. On a ainsi mesuré 45mm à Couvet en 24 heures. Additionnées au cumul de neige présent dans les montagnes, ces pluies ont provoqué une montée des eaux dans plusieurs régions, plus particulièrement au Val-de-Travers et dans la Vallée de la Brévine, qui a reçu où 46,1mm d’eau par mètre carré en 24 heures.

Gros débits

L’Areuse a vu son débit monter à 103m3/s à Boudry, phénomène observé en moyenne tous les deux ou trois ans. Bien qu’ayant atteint son niveau d’alerte, la rivière n’est pas sortie de son lit mais a provoqué quelques inondations de caves et de garages, impliquant l’engagement des pompiers et de la protection civile. A Saint-Sulpice, un telle crue (45m3/s), n’est observée que tous les dix ans. Quant au Doubs, son débit est monté à 231m3/s aux Brenets.

Les pompiers ont été fortement sollicités. Dans la vallée de La Brévine et à la Brévine, 50 sapeurs-pompiers volontaires et professionnels ont été engagés pour environ 780 heures de travail.

Au Val-de-Travers, la mobilisation des pompiers volontaires SDIS, de la protection civile PCi, des services communaux (forestiers, eaux), du service de sécurité de proximité et des autorités communales représente quelques 134 personnes, 1’400 heures d’intervention et 66 véhicules de toutes sortes engagés. Pour le Littoral y compris Boudry, région moins affectée, 60 pompiers volontaires et professionnels ont été engagés.

COMMUNIQUÉ

À lire aussi...

IntempériesEleanor a nécessité plus de 1'400 heures d'intervention au Val-de-TraversEleanor a nécessité plus de 1'400 heures d'intervention au Val-de-Travers

Val-de-TraversEleanor n'a pas coulé les cultures neuchâteloisesEleanor n'a pas coulé les cultures neuchâteloises

IntempériesEleanor: déjà un million de francs de dégâts dans le canton de NeuchâtelEleanor: déjà un million de francs de dégâts dans le canton de Neuchâtel

TémoignageEleanor: un sapin manque d'écraser une voiture aux BrenetsEleanor: un sapin manque d'écraser une voiture aux Brenets

live
IntempériesLa tempête Eleanor a balayé le canton de NeuchâtelLa tempête Eleanor a balayé le canton de Neuchâtel

IntempériesDégâts limités dans les forêts jurassiennes après le passage d'EleanorDégâts limités dans les forêts jurassiennes après le passage d'Eleanor

Top