01.11.2018, 16:54

Écoutes, infiltrations, achat de drogue: jusqu’où la police peut-elle aller?

Premium
chargement
Dans l’affaire Chrome, le canton de Neuchâtel a perdu 60 000 francs avancés pour un "achat test" de cocaïne.

Enquête Après le procès du siècle dans le canton de Neuchâtel, procureur et policiers expliquent ce qui est permis (ou pas) en matière d’investigations dites secrètes…

La plus grosse affaire de drogue du canton de Neuchâtel, «l’affaire Chrome», a été jugée début octobre au tribunal de La Chaux-de-Fonds. Dans celle-ci, police et justice ont mis le paquet pour mener leur enquête. Elles ont même eu recours à une taupe.

A lire aussi : Huit ans de prison pour le trafiquant de drogue

Ecoutes...

À lire aussi...

ÉconomieDéménagement de Singer: «une concurrence nuisible», estime le POPDéménagement de Singer: «une concurrence nuisible», estime le POP

CommunesLa Chaux-du-Milieu comme vous ne l’avez jamais vueLa Chaux-du-Milieu comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesBrot-Plamboz comme vous ne l’avez jamais vueBrot-Plamboz comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesLes Ponts-de-Martel comme vous ne l’avez jamais vueLes Ponts-de-Martel comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesLe Cerneux-Péquignot comme vous ne l’avez jamais vueLe Cerneux-Péquignot comme vous ne l’avez jamais vue

Top