Ecole secondaire neuchâteloise: l’avis des parents restera prépondérant dans les «cas limites»

chargement

Grand Conseil Les parents continueront d’avoir le dernier mot lorsque leur enfant se trouve à la limite entre deux niveaux à l’école secondaire (cycle 3). Le groupe popvertsol souhaitait que l’avis des enseignants soit prépondérant. Sa proposition a été balayée.

 23.02.2021, 19:00
Premium
La réforme de l'école secondaire neuchâteloise soulève encore de nombreuses questions (photo d'illustration).

«La situation actuelle dévalorise la position des enseignants!» C’est l’avis exprimé par la députée Verte Clarence Chollet, ce mardi devant le Grand Conseil neuchâtelois. Depuis la suppression des sections maturité, moderne et préprofessionnelle et l’introduction de branches à niveaux à l’école secondaire (cycle 3), les parents ont le dernier mot lorsque leur enfant se situe à la limite entre deux...

À lire aussi...

Scolarité obligatoireEcole neuchâteloise: le seuil pour accéder au niveau supérieur des branches du cycle 3 sera relevéEcole neuchâteloise: le seuil pour accéder au niveau supérieur des branches du cycle 3 sera relevé

FormationMalgré le Covid-19, les élèves neuchâtelois maintiennent leurs notesMalgré le Covid-19, les élèves neuchâtelois maintiennent leurs notes

Top