Don du sang: le Neuchâtelois Damien Cottier veut lever une «discrimination» à l’égard des homosexuels

chargement

Berne En Suisse, les hommes homosexuels souhaitant donner leur sang doivent justifier d’une durée d’abstinence de douze mois. Le Neuchâtelois Damien Cottier demande au Conseil fédéral de lever cette «discrimination».

 17.03.2021, 19:37
Lecture: 4min
Premium
En Suisse, les hommes homosexuels doivent justifier de douze mois d'abstinence pour pouvoir donner leur sang.

«C’est hélas assez hypocrite», estime le conseiller national Damien Cottier. L’élu neuchâtelois regrette que le système du don du sang en Suisse continue de traiter différemment les hommes homosexuels. En 2017, l’interdiction de donner son sang, pour les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, avait été supprimée en Suisse. «Cela paraissait une bonne chose», explique Damien Cottier.

«Pourtant, les conditions fixées aux homosexuels restent discriminatoires.» Aujourd’hui, seuls les hommes homosexuels ou...

À lire aussi...

MédecineDon du sang: la pandémie a posé des difficultés à l’approvisionnementDon du sang: la pandémie a posé des difficultés à l’approvisionnement

homosexualitéDon du sang: la période d’abstinence imposée aux homosexuels réduite en FranceDon du sang: la période d’abstinence imposée aux homosexuels réduite en France

Top