16.12.2018, 17:00

Deux jeunes pêcheurs neuchâtelois entre inquiétude et colère

Premium
chargement
Nathan Magnin et Mathias Progin en ont marre de ramener des filets vides.

COUP DE GUEULE A 19 ans, Nathan Magnin et Mathias Progin ont vécu une première année de misère en tant que pêcheurs professionnels. Pas assez de poissons, trop de cormorans: pour eux, c’est la désillusion.

«Nous avons réalisé notre rêve en devenant pêcheurs professionnels. Mais là, c’est en train de virer au cauchemar…»

Malgré leurs 19 ans, Nathan Magnin et Mathias Progin ont la mine sombre et l’enthousiasme éteint. Leur première année en tant qu’indépendants coïncide avec l’une des pires saisons de pêche sur lac de Neuchâtel depuis près de 40...

À lire aussi...

FauneDes ficelles posées sur le Doubs pour protéger les poissons des CormoransDes ficelles posées sur le Doubs pour protéger les poissons des Cormorans

A tire-d’aileGrands cormorans, rivaux aux yeux des pêcheursGrands cormorans, rivaux aux yeux des pêcheurs

Top