31.01.2018, 00:01

Deux coups de couteau, 3000 francs de réparation

Premium
chargement
L’Etat de Neuchâtel verse en moyenne 120000francs par an aux victimes d’infractions.
NEUCHÂTEL

Le prix de deux coups de couteau? Une réparation morale de 3000 francs. C’est ce que recevra le client d’un établissement public de Neuchâtel qui, en 2014, s’était fait agresser «sans raison objective» par un individu alcoolisé.

L’agresseur lui avait enfoncé une lame dans l’épaule et le thorax. Il avait...

À lire aussi...

MobilitéLes cyclistes neuchâtelois s’impatiententLes cyclistes neuchâtelois s’impatientent

SantéUne nouvelle cheffe de l’oncologie au Réseau hospitalier neuchâteloisUne nouvelle cheffe de l’oncologie au Réseau hospitalier neuchâtelois

MicrotechniquesArc jurassien: une crise «d’une violence que nous n’avons jamais connue»Arc jurassien: une crise «d’une violence que nous n’avons jamais connue»

HôtellerieNeuchâtel: le Palafitte devrait vivre un bel étéNeuchâtel: le Palafitte devrait vivre un bel été

PandémieEmploi, loisirs, transports: les chiffres du coronavirus dans le canton de NeuchâtelEmploi, loisirs, transports: les chiffres du coronavirus dans le canton de Neuchâtel

Top