16.10.2020, 13:00
Lecture: 6min

Des voisins du centre d’accueil de requérants de Perreux vivent dans la peur du prochain délit

Premium
chargement
Le Boudrysan Dastier Richner vit à proximité du centre d'accueil de Perreux. Lui et ses voisins sont régulièrement victimes de délits commis par des requérants d'asile.

Asile Vivre à proximité du centre de requérants d’asile de Perreux est devenu pour eux un cauchemar: des Boudrysans victimes de cambriolages et d’agressions tirent la sonnette d’alarme. La commune demande une réouverture du poste de police durant la nuit.

«Nous vivons dans la peur du prochain délit. A moins de nous barricader, je ne vois pas comment nous pourrions nous en sortir.» Le Boudrysan Dastier Richner habite dans une villa à 500 mètres du centre de requérants d’asile de Perreux. Ce père de famille est encore sous le choc du cambriolage dont il a été victime il y a trois...

À lire aussi...

AsileBoudry: «Il n’y a pas de requérants d’asile testés positifs au coronavirus à Perreux»Boudry: «Il n’y a pas de requérants d’asile testés positifs au coronavirus à Perreux»

AsilePerreux: scolarisation partielle pour les enfants des requérants d’asilePerreux: scolarisation partielle pour les enfants des requérants d’asile

MigrationLa population neuchâteloise visite le centre fédéral d’accueil pour migrants de PerreuxLa population neuchâteloise visite le centre fédéral d’accueil pour migrants de Perreux

CriminalitéNeuchâtel: la police met le paquet, les vols de rue diminuent de moitiéNeuchâtel: la police met le paquet, les vols de rue diminuent de moitié

Les vols de rue fondent de moitié

La délinquance a diminué de moitié sur le Littoral depuis la mi-juillet, pour retrouver des chiffres dans la norme à...

  25.08.2020 18:14
Premium

SécuritéUne nouvelle délinquance de rue pousse la police neuchâteloise à réagirUne nouvelle délinquance de rue pousse la police neuchâteloise à réagir

Top