Des restaurateurs neuchâtelois veulent chasser les clients fantômes

chargement

Commerce Une table réservée et des clients qui ne viennent pas, c’est du chiffre d’affaires qui fond. Les restaurateurs neuchâtelois s’unissent pour trouver une solution contre ces réservations jamais honorées.

  19.12.2018, 16:18
Lecture: 6min
Premium
Les réservations fantômes engendrent un important manque à gagner pour les restaurateurs.

Le fléau est nouveau dans le canton de Neuchâtel: les restaurateurs se disent de plus en plus victimes de réservations non honorées – les «no show» ou «réservations fantômes». La perte peut se chiffrer en dizaines de milliers de francs par année pour certains d’entre eux.

«Mon restaurant affichait complet depuis plusieurs jours pour la Saint-Valentin. Le soir...

À lire aussi...

PolémiqueEoliennes neuchâteloises: des accords «secrets», vraiment?Eoliennes neuchâteloises: des accords «secrets», vraiment?

PandémieLes tests antigéniques pour les vacances sont censés être payantsLes tests antigéniques pour les vacances sont censés être payants

préventionNeuchâtel veut soutenir le moral des jeunes cet étéNeuchâtel veut soutenir le moral des jeunes cet été

Hors les murs«Préparez votre laine et vos aiguilles et restez connectés!»«Préparez votre laine et vos aiguilles et restez connectés!»

Journée des réfugiésJournée des réfugiés à Neuchâtel: «On a passé notre vie à chercher la stabilité»Journée des réfugiés à Neuchâtel: «On a passé notre vie à chercher la stabilité»

Top