25.06.2019, 21:34

Les députés adoptent des mesures pour éviter les psychodrames budgétaires

Premium
chargement
Le député Popvertsol Fabien Fivaz a mené la fronde contre le projet du Conseil d'Etat. Sans succès.

Grand Conseil Le «shut down» budgétaire de décembre 2017, quand les députés neuchâtelois n’ont pas réussi à adopter le budget 2018, a traumatisé le monde politique cantonal. Le Conseil d’Etat propose donc d’adapter le très rigoureux dispositif de maîtrise des finances. Les députés approuvent.

Au début de l’année 2018, le canton de Neuchâtel a, pour la première fois de son histoire, vécu sans budget. Le Grand Conseil n’avait en effet pas réussi à se mettre d’accord sur un compromis. Ce «shut down» budgétaire a traumatisé une bonne partie du monde politique cantonal et a poussé le Conseil d’Etat a proposé une réforme profonde de...

À lire aussi...

FinancesL'EPFZ propose une méthode pour améliorer la mise en œuvre du budget neuchâteloisL'EPFZ propose une méthode pour améliorer la mise en œuvre du budget neuchâtelois

Top