29.10.2018, 17:55

Des "films intenses" récompensés par le Prix Farel

chargement
"Ni d’Eve, ni d’Adam, une histoire intersexe" donne la parole à trois jeunes femmes nées avec les deux sexes.

Cinéma Intersexualité, nationalisme, pardon, ce sont des films aux thématiques variées qui ont été plébiscités ce week-end au terme du Festival international du film à thématique religieuse.

Un film qui " touche à l’intime et questionne avec pertinence nos normes socio-culturelles." C'est ce que le jury du Prix Farel a retenu de "Ni d’Eve, ni d’Adam, une histoire intersexe" de Floriane Devigne, lors de la 27e édition du Festival international du film à thématique religieuse, ce week-end au cinéma Bio à Neuchâtel. Le film, qui donne la parole à trois jeunes femmes nées avec les deux sexes, a reçu le prix du jury pour les longs métrages.

Dans la catégorie moyens métrages, le jury a récompensé "Un autre chemin" de Chloé Henry-Biabaud et Isabelle Vayron. Le film raconte la relation que noue la mère d’une jeune femme assassinée avec le meurtrier, incarcéré à vie. "Bonfires" de Martin Bureau a obtenu le prix des courts métrages. Le film évoque les feux de joie allumés par les protestants nord-irlandais pour célébrer leur victoire sur les catholiques.

Astronomes palestiniens

Des mentions ont également été attribuées à "Gaza : la grande évasion"; un moyen-métrage de Thomas Dandois qui raconte le destin de Palestiniens qui tentent de s’échapper vers les étoiles à travers l’astronomie, ainsi qu'à "Auschwitz Muzeum" un long-métrage de Sébastien More qui évoque les traces matérielles qui subsistent de la Shoa.

Le Prix du public est allé à "Serge, condamné à mort" de Christine Tournade. Le long-métrage raconte la détention d’un Français condamné à la peine capitale en Indonésie et le combat que mène sa compagne résidant en France pour le sortir du couloir de la mort.

Le jury était composé de Michèle Debidour, professeur de lettres classiques et diplômée de cinéma, de la productrice Bernadette Schramm, du co- directeur du Musée d’ethnographie de Neuchâtel Grégoire Mayor, du réalisateur et scénariste belge Bernard Halut et du conseiller national neuchâtelois Jacques-André Maire. Des débats ont eu lieu également au Musée d’ethnographie de Neuchâtel. La prochaine édition du Festival du Prix Farel se déroulera en 2020.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NEUCHÂTELLe prix Farel décerne quatre distinctions et une mention spécialeLe prix Farel décerne quatre distinctions et une mention spéciale

Festival de filmsLe Prix Farel se déroulera ce week-end à NeuchâtelLe Prix Farel se déroulera ce week-end à Neuchâtel


Top