06.11.2018, 16:15

Des députés neuchâtelois sensibles aux pesticides

chargement
Les députés neuchâtelois ont reçu un pot de miel bio.

Grand Conseil Les pesticides de synthèse vont occuper les députés neuchâtelois. Ils auront le choix entre les interdire ou encourager à les diminuer.

«Leben statt Gift» ou «La vie plutôt que du poison». C’est avec ce slogan que les partisans de l’initiative fédérale «pour une Suisse libre de pesticides de synthèse» feront campagne.

Ce slogan était affiché sur des petits pots de miel, neuchâtelois et bio, qui ont été remis mardi en début d’après-midi aux députés à leur arrivée au Château. Une vingtaine de militants anti-pesticides avaient fait le déplacement pour soutenir un postulat à l’ordre du jour de la session. Déposé par la députée Verte Céline Vara, il demande au Conseil d’Etat d’étudier une éventuelle interdiction des pesticides de synthèse sur territoire neuchâtelois.

Autres voies à droite

Sans aller jusque-là, une motion des Vert’libéraux demande au Conseil d’Etat de mettre en culture bio ses propriétés viticoles et agricoles. En cela, le canton suivrait la Ville de Neuchâtel qui a récemment décidé de convertir en bio l’ensemble de son domaine viticole.

Les libéraux-radicaux veulent quant à eux renvoyer la balle à la Confédération. Leur projet de résolution lui demande des mesures plus incitatives pour réduire les produits phytosanitaires de synthèse.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Grand ConseilUne douceur bio en cadeau aux députés neuchâteloisUne douceur bio en cadeau aux députés neuchâtelois

Top