17.09.2020, 18:08
Lecture: 4min

Des chercheurs de l’Université de Neuchâtel disent non au retour d’un insecticide toxique

Premium
chargement
Des agriculteurs suisses réclament de pouvoir à nouveau utiliser un insecticide, interdit en 2018, dans leurs champs de betteraves sucrières.

Berne Deux chercheurs neuchâtelois et l’élue Verte Céline Vara montent aux barricades pour s’opposer à un retour des pesticides à base de néonicotinoïdes dans l’agriculture suisse.

«Les récoltes de betteraves sucrières sont menacées en Suisse et les productions de cette année seront réduites de moitié»: c’est le cri d’alarme du conseiller national UDC Pierre-André Page, qui vient de déposer une interpellation sous la coupole demandant au Conseil fédéral d’autoriser, à nouveau, l’utilisation de l’insecticide «le gaucho» pour protéger les cultures.

Le parlementaire fribourgeois réclame que cet insecticide à base d’un néonicotinoïde, «certes controversé», soit ré-homologué «car les attaques du puceron qui transmet le virus de la jaunisse...

À lire aussi...

santéGrand Conseil: les masques de Boudry trop chers pour le cantonGrand Conseil: les masques de Boudry trop chers pour le canton

HorlogerieBulgari anticipe un rebond en 2021Bulgari anticipe un rebond en 2021

SantéSelon Laurent Kurth, Neuchâtel va rapidement monter en puissance en matière de vaccinsSelon Laurent Kurth, Neuchâtel va rapidement monter en puissance en matière de vaccins

PandémieGrand Conseil: pour une information officielle accessible à tous les NeuchâteloisGrand Conseil: pour une information officielle accessible à tous les Neuchâtelois

NeuchâtelCovid-19: «Le premier qui passe, on le pique!»Covid-19: «Le premier qui passe, on le pique!»

Top