24.07.2019, 11:05

De Rougemont, films «blacks» et rayon vert, les bons plans de Frédéric Mérat

chargement
De Rougemont, films «blacks» et rayon vert, les bons plans de Frédéric Mérat

Culture D’une autre Europe au grand amour, en passant par un autre cinéma, découvrez les bons plans de notre journaliste.

Force bleue

Vous avez encore quelques jours pour vous rafraîchir l’esprit avec les idées d’un Neuchâtelois visionnaire: Denis de Rougemont. Dans une petite exposition enrichie d’extraits sonores et visuels, il fait bon l’entendre s’exprimer d’une voix calme.

De Rougemont appelle de ses vœux une école joyeuse, où les enfants passeraient moins de temps sur leur chaise et plus sur le terrain: dans les usines, les ateliers ou les champs. C’est aussi grâce à l’école que pourra se faire une Europe des régions, en surmontant les nationalismes.
«Pour une autre Europe. Denis de Rougemont», Université, av. du 1er-Mars 26 à Neuchâtel, jusqu’au 31 juillet, lu-sa 8h30-18h30.

Force noire

Il fait chaud sur l’écran de l’ABC. Le spectateur peut y découvrir une mini-histoire du cinéma afro-américain. Quand les blancs ne monopolisent plus les premiers rôles, la violence n’est pas moins tapageuse, comme dans le fameux «Shaft», film emblématique de la «blaxploitation».

«Boyz N the Hood», sorti peu avant les émeutes de Los Angeles, suggère que l’on peut échapper à la rue par la force de l’esprit. Dans les productions plus récentes, rires et frissons sont garantis avec «Sorry to Bother You» et le perturbant «Get Out». 
«Black movies. De la blaxploitation au cinéma de genre», Centre de culture ABC, La Chaux-de-Fonds, jusqu’au 4 août.

Force verte

S’accrocher au dernier rayon du soleil. C’est ce que propose Eric Rohmer avec son «Rayon vert». Arte a eu la bonne idée de rediffuser cette œuvre, qui a décroché le Lion d’or de Venise en 1986. C’est le récit d’une Parisienne, à qui l’on pose un lapin pour les vacances d’été, en quête du grand amour.

Tout ça est certes daté, mais l’esprit s’y nourrit en paix. Ce cinéma d’auteur n’est évidemment pas du goût de tous. Ainsi, sur un géant américain de la diffusion en ligne où le retrouve ce film, un petit malin relève que c’est au rayon vert que l’on trouve des navets.
«Le Rayon vert», visible jusqu’au 30 septembre sur le site d’Arte.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ParitéLangage inclusif, serviettes hygiéniques: les lycées neuchâtelois repensent l’égalitéLangage inclusif, serviettes hygiéniques: les lycées neuchâtelois repensent l’égalité

ParitéJouets, lectures, enseignement: les Neuchâtelois à l’école de l’égalitéJouets, lectures, enseignement: les Neuchâtelois à l’école de l’égalité

GardeSoutien fédéral important pour les crèches et le parascolaire neuchâteloisSoutien fédéral important pour les crèches et le parascolaire neuchâtelois

PolitiqueL’ambassadrice canadienne en visite à NeuchâtelL’ambassadrice canadienne en visite à Neuchâtel

DébatVers des multinationales responsables?Vers des multinationales responsables?

Vers des multinationales responsables?

L’Université de Neuchâtel a sorti ses spécialistes de l’environnement pour confronter les multinationales à leurs...

  21.02.2020 17:47
Premium

Top