19.04.2017, 00:58

De l’air pour les jeunes en détresse

Premium
chargement
Premier acte de la campagne: un concours artistique. Les œuvres sont visibles au péristyle de l’hôtel de ville à Neuchâtel.

SANTÉ MENTALE Après le suicide d’un ami, une jeune femme mobilise les milieux associatifs contre la première cause de mortalité des ados. Le résultat: une campagne inédite qui débute ces jours.

«Il y a deux ans, mon meilleur ami s’est suicidé après avoir été harcelé. Dans l’impossibilité d’assister à ses funérailles, au Japon, j’ai souffert de ne rien pouvoir faire pour lui rendre hommage et soutenir sa famille. Je me suis donc approché de Pro Juventute, dans l’intention de réaliser un clip de prévention», explique Loraine Béguin, 23 ans, hier,...

À lire aussi...

ParitéLangage inclusif, serviettes hygiéniques: les lycées neuchâtelois repensent l’égalitéLangage inclusif, serviettes hygiéniques: les lycées neuchâtelois repensent l’égalité

ParitéJouets, lectures, enseignement: les Neuchâtelois à l’école de l’égalitéJouets, lectures, enseignement: les Neuchâtelois à l’école de l’égalité

GardeSoutien fédéral important pour les crèches et le parascolaire neuchâteloisSoutien fédéral important pour les crèches et le parascolaire neuchâtelois

PolitiqueL’ambassadrice canadienne en visite à NeuchâtelL’ambassadrice canadienne en visite à Neuchâtel

DébatVers des multinationales responsables?Vers des multinationales responsables?

Vers des multinationales responsables?

L’Université de Neuchâtel a sorti ses spécialistes de l’environnement pour confronter les multinationales à leurs...

  21.02.2020 17:47
Premium

Top