14.02.2020, 11:30

De gros sous pour la biodiversité dans le canton de Neuchâtel

chargement
Les subventions doivent notamment profiter à une gestion durable des forêts neuchâteloises, ici à Couvet.

Environnement Des dizaines de millions de francs pour soigner la nature neuchâteloise. Profitant de subventions fédérales et d’autres apports, le Conseil d’Etat propose que le canton mette la main à la poche pour plus de neuf millions.

Près de 40 millions de francs pour les années 2020 et 2024. C’est ce qui doit être investi dans le canton de Neuchâtel en faveur de la gestion durable des forêts, de la biodiversité et du paysage. Près d’un quart du montant sera à la charge du canton, selon le projet du Conseil d’Etat qui sera soumis prochainement au Grand Conseil.

Il est prévu de dépenser 19,3 millions de francs dans les forêts neuchâteloises. La Confédération financerait 15,2 millions de francs et le canton 4,1 millions. Il s’agit de soutenir les actions entreprises par les communes et plus de 250 propriétaires privés, au profit de la biodiversité notamment.

Par ailleurs, 17,5 millions de francs doivent être consacrés à la protection de la nature et du paysage. La part fédérale s’élèvera ici à 9,3 millions de francs et celle du canton à 5,2 millions. Des tiers comme des communes ou des associations fourniront trois millions de francs. L’un des projets, la revitalisation d’une tourbière, sera par exemple financé par la fondation Myclimate. Celle-ci investit l’argent dépensé par l’économie pour atténuer son empreinte carbone.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnvironnementRapport annuel du WWF: la Suisse, mauvaise élève de la biodiversitéRapport annuel du WWF: la Suisse, mauvaise élève de la biodiversité

Top