10.02.2020, 17:23
Lecture: 4min

Coronavirus: un Neuchâtelois témoigne sur sa vie en Chine

Premium
chargement
Romain Barrabas, outre le port d'un masque de protection, n'a pour ainsi dire pas changé ses habitudes à Pékin.

Coronavirus Romain Barrabas travaille pour l’ambassade de Suisse à Pékin. Originaire du Val-de-Ruz, il livre son expérience quotidienne à la suite de l’apparition du coronavirus dans la région de Wuhan, à 1000 kilomètres au sud de la capitale chinoise.

«Je prends des précautions: je porte un masque, je me lave davantage les mains, je limite mes sorties… Mais cela ne m’empêche pas de me rendre chaque jour au travail en scooter et de mener une vie la plus normale possible.» Romain Barrabas, chef adjoint de la section culture et média de l’ambassade de Suisse à Pékin, est originaire du Val-de-Ruz.

Âgé de 33 ans, il vit depuis cinq ans dans la capitale chinoise avec...

À lire aussi...

EpidémieCoronavirus: le bilan grimpe à 902 morts et 40'000 contaminés, pic atteint dans deux semainesCoronavirus: le bilan grimpe à 902 morts et 40'000 contaminés, pic atteint dans deux semaines

InquiétudeCoronavirus: risque d’infection par des personnes n’ayant pas voyagé en ChineCoronavirus: risque d’infection par des personnes n’ayant pas voyagé en Chine

PréventionLe canton de Neuchâtel est prêt à faire face à l’épidémie de coronavirusLe canton de Neuchâtel est prêt à faire face à l’épidémie de coronavirus

Top