22.09.2020, 14:02

Coronavirus: Nez Rouge annulé dans l’Arc jurassien

chargement
Des sections ont réussi à élaborer des concepts de sécurité.

OPÉRATION La section neuchâteloise de Nez Rouge renonce pour l'année 2020 dans l'Arc jurassien à l'opération qui raccompagne des personnes qui ne se sentent pas en état de conduire durant les Fêtes. Le coronavirus en cause.

L’édition 2020 de Nez Rouge n’aura pas lieu dans l’Arc jurassien. La section neuchâteloise renonce à l’opération qui raccompagne des personnes qui ne se sentent pas en état de conduire durant les Fêtes. La section jurassienne et plusieurs autres en Suisse, dont Genève et La Broye, ont déjà annoncé l’annulation pour cette année.

A lire aussi : Sécurité routière: Nez Rouge a ramené 35 200 personnes à bon port pendant les fêtes

«Il y a un souci de cohérence avec notre mission de sécurité qui ne pouvait pas être assumée avec la pandémie», a déclaré mardi Alain Müller, président de Nez Rouge Neuchâtel, sur les ondes de RTN. «C’était un peu contradictoire de mettre en danger nos propres bénévoles car nos locaux sont relativement exigus et les distances sanitaires ne peuvent pas être respectées».

Le président a précisé que des sections ont réussi à élaborer des concepts de sécurité, mais que cela n’avait pas été possible à Neuchâtel. Certaines règles imposaient de mettre les clients uniquement à l’arrière, ce qui ne permettait pas de remplir les véhicules. De plus, ces derniers devaient être désinfectés à chaque fois.

«C’est beaucoup de travail pour des bénévoles, dont plusieurs sont par ailleurs des personnes âgées et potentiellement à risque», a ajouté Alain Müller. Nez Rouge Neuchâtel va toutefois maintenir sa prestation lors de fêtes de fin d’année des entreprises, car dans ce domaine la traçabilité est assurée.

Dimension sociale

Dans le Jura, la section a décidé le 27 août d’annuler l’édition 2020, pour la première fois en 30 ans. «C’est une décision raisonnable et responsable», a expliqué la présidente de la section, Elisabeth Baume-Schneider, sur les ondes de RFJ. Il aurait été très difficile «de mettre en place un plan de protection facile à respecter, sachant que l’on est parfois dans des situations incongrues» et qu’il faut aussi parfois transporter des personnes euphoriques, en raison de l’alcool.

L’anonymat habituel de Nez Rouge posait aussi problème, en termes de traçabilité et à contrario de protection des données. Elisabeth Baume-Schneider est toutefois consciente que la dimension collective de cette opération permet à plusieurs bénévoles de se sentir entourés durant cette période de fin d’année pas toujours facile à vivre. «On va essayer de proposer une action à nos bénévoles pour répondre à ‘’cette dimension sociale’’, a ajouté la conseillère aux Etats (PS/JU).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

sécuritéLes bénévoles de Nez Rouge sur les routes dès ce week-endLes bénévoles de Nez Rouge sur les routes dès ce week-end

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 22 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 22 septembre

SANTÉCoronavirus: la grippe enfièvre la lutte contre le Covid-19Coronavirus: la grippe enfièvre la lutte contre le Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 21 septembre

Top