02.04.2020, 19:17

Coronavirus: «A la maternité de Neuchâtel, c'est le calme avant la tempête…»

Premium
chargement
Le responsable des sages-femmes du Réseau hospitalier neuchâtelois Maxime Haubry et Virginie Font, membre de son équipe. Interdit d'accès pour éviter des risques de contagion, le photographe les a fait poser devant l'entrée de l'hôpital Pourtalès.

Sages-femmes Voici comment les sages-femmes du Réseau hospitalier neuchâtelois vivent le fait d’aider des bébés à naître, alors que le Covid-19 semble défaire le monde.

«C’est vrai, le contexte est particulier. Nous aidons des femmes à mettre leur enfant au monde, alors que celui-ci donne l’impression de partir à vau-l’eau», concède Maxime Haubry, le responsable des sages-femmes – soixante en tout – au Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNE).

«Mais ce hiatus entre la vie et la mort n’a pas surgi avec le Covid-19 dans notre profession. Nous avons l’habitude d’être confrontés au deuil, lors des interruptions volontaires de...

À lire aussi...

HÔPITAL NEUCHÂTELOISDeux hommes sages-femmesDeux hommes sages-femmes

NaissanceLes sages-femmes de Tilia recherchent une demeure providentielle pour accoucher à NeuchâtelLes sages-femmes de Tilia recherchent une demeure providentielle pour accoucher à Neuchâtel

NAISSANCESLes sages-femmes à domicile,  un rôle plus que jamais indispensableLes sages-femmes à domicile,  un rôle plus que jamais indispensable

Hôpital neuchâteloisLa maternité de Pourtalès crée un espace pour donner la vie le plus naturellement possibleLa maternité de Pourtalès crée un espace pour donner la vie le plus naturellement possible


Top