19.12.2018, 14:00

Concurrence: le Neuchâtelois Philippe Bauer réclame plus de discrétion lors des enquêtes

Premium
chargement
Lorsqu'elle ouvre une enquête, la Commission de la concurrence publie les noms des entreprises concernées.

Économie La publication des noms des sociétés mises sous enquête par la Commission de la concurrence pose des problèmes aux entreprises concernées, selon le conseiller national PLR neuchâtelois Philippe Bauer. Il demande une modification de la loi sur les cartels.

Lorsqu’elle ouvre une enquête, la Commission de la concurrence (Comco) rend public les noms des sociétés ou des branches concernées. Ça a été récemment le cas d’Apple, de Swatch Group ou de Swisscom.

«Cela pose passablement de problèmes aux entreprises», juge le conseiller national neuchâtelois Philippe Bauer. «Les dégâts portés à leur réputation sont en effet immédiats», estime l’élu...

À lire aussi...

Cinéma«Tout simplement noir»: «Le communautarisme n’existe pas»«Tout simplement noir»: «Le communautarisme n’existe pas»

«Le communautarisme n’existe pas»

Jean-Pascal Zadi réunit les stars noires, de JoeyStarr à Omar Sy, en passant par Soprano, dans une comédie intelligente...

  08.07.2020 20:00
Premium

En baladeDes balades surprenantes avec les guides-interprètes du patrimoineDes balades surprenantes avec les guides-interprètes du patrimoine

SantéCovid-19: le drapeau bleu flotte sur le château de NeuchâtelCovid-19: le drapeau bleu flotte sur le château de Neuchâtel

SantéLes visites dans les hôpitaux neuchâtelois restent limitéesLes visites dans les hôpitaux neuchâtelois restent limitées

ChômageEmploi: la situation reste difficile sur le marché neuchâteloisEmploi: la situation reste difficile sur le marché neuchâtelois

Top