14.06.2020, 13:00

Cinémas neuchâtelois: le billet à 8 francs n’attire pas encore la foule

chargement
Des billets à 8 francs vendus au cinéma Scala de La Chaux-de-Fonds (photo) et à l'Apollo, à Neuchâtel.

Solidarité Le cinéma pour tous, c’est le but des mille billets à 8 francs mis en vente par Cinepel dans les salles de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Malgré ce prix réduit pour les ménages modestes, le public n’est pas encore au rendez-vous.

«En trois jours, le projet Ciné Solidaire a pris forme», se réjouit Edna Epelbaum, directrice générale des salles Cinepel de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. L’entreprise propose depuis le samedi 6 juin mille billets à 8 francs pour les personnes moins aisées. Une action qui fonctionne uniquement sur la confiance.

Pour Cinepel, cette offre vise également à faire revenir la population dans les salles après la longue fermeture due à la pandémie. Certains spectateurs semblent pourtant encore gênés à l’idée de bénéficier de ce prix cassé. A la fin de la séance de ce samedi après-midi, différentes réactions ont émergé.

Jusqu’à présent, nous avons enregistré plus de 45 ventes dans les cinémas de Neuchâtel et de la Chaux-de-Fonds.
Edna Epelbaum, directrice de Cinepel

«Je trouve que c’est une excellente initiative parce que cela permet à tout le monde de profiter du cinéma», glisse Theo Trechter, 17 ans. Alain Pancioni, père de 45 ans, abonde car il déplore encore la cherté du prix habituel.

Même si des familles semblent manifester de l’intérêt pour cette action, la demande pour ces billets à prix réduit est encore mesurée. «Jusqu’à présent, nous avons enregistré plus de 45 ventes dans les cinémas de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds», précise Edna Epelbaum. Autant dire qu’il reste encore des billets.

Samedi après-midi, il n’y avait pas foule au cinéma Sacla, à La Chaux-de-Fonds. Photo: Christian Galley

Tirelire à disposition

Le projet a été lancé en partenariat avec Caritas Neuchâtel, la BCN, ainsi que les Villes de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. «Cette action montre qu’on est solidaire avec la population, c’est essentiel pour nous de faire passer ce message», complète Edna Epelbaum.

Les initiateurs de Ciné Solidaire souhaitent trouver un soutien auprès d’autres sponsors et de mécènes. Ils veulent augmenter le nombre de billets disponibles. La directrice de Cinepel assure que «chaque franc récolté sera directement reversé pour le projet».

L’entreprise invite aussi les spectateurs à faire durer cette initiative dans le temps grâce notamment à des pourboires qu’ils peuvent spontanément déposer dans une tirelire aux caisses. Au cinéma Apollo, à Neuchâtel, on nous confie que cette tirelire se remplit progressivement.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CultureLes cinémas rouvrent ce week-end en Suisse romandeLes cinémas rouvrent ce week-end en Suisse romande

Les cinémas rouvrent ce week-end

Dès samedi, des cinémas de Suisse romande reprennent leurs séances avec les projections de films arrêtés par le...

  03.06.2020 15:22

DéconfinementMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouvertureMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouverture

Top