13.02.2020, 11:45

Christian Mukuna: «Mon premier cadeau de la Saint-Valentin, c’était simple mais sincère»

chargement
Christian Mukuna, humoriste neuchâtelois, nous parle de la Saint-Valentin.

Saint-Valentin Avec leur cœur, quatre personnalités de la région nous disent ce qu’ils pensent de la Saint-Valentin. Découvrez les réponses de Christian Mukuna. En bonus, son «Love Quiz» en vidéo.

Christian Mukuna, humoriste neuchâtelois, s’est prêté au jeu des questions sur la Saint-Valentin. En bonus, découvrez ses réponses à notre «Love Quiz» en vidéo.

Qu’est-ce que la Saint-Valentin signifie pour vous?

C’est une date qui résonne pour tout le monde et moi aussi, on dit que c’est la date des amoureux. Aujourd’hui, pour moi qui suis en couple, c’est une date qui peut se fêter si les deux en ont envie, sans se forcer.

Plus jeune, surtout pour la première, on n’a pas ce côté «c’est commercial», car il faut faire un truc exceptionnel. En gros, c’est la première et c’est tellement nouveau, c’est tellement beau, que tu as envie de le célébrer quoi qu’il arrive avec la personne que tu aimes. Pour moi, la première, c’était très simple mais très sincère: un bouquet de roses, enfin deux roses parce que je n’avais pas les moyens, et une petite boîte de chocolats. Je pense que ça n’a jamais fait autant d’effet depuis.

C’est votre plus beau souvenir? C’était à quel âge?

C’était à 18 ans, ça devait faire 6 mois qu’on était ensemble et on attendait exprès un moment pour fêter ça. Après, ça a duré 9 ans. La rose, c’était un cadeau très traditionnel.

Moi j’ai décidé d’en offrir deux. Une blanche et une rouge, il n’y avait pas de rose noire. J’avais pris la rose blanche parce que ma valentine était blanche et moi j’avais pris la rouge parce que je suis noir. J’ai amené mes présents au lycée, comme tout le monde à l’époque. Amener un cadeau de Saint-Valentin en classe, ça le faisait toujours, surtout pour la fille qui le reçoit. Je me rappelle qu’au lycée, toutes les filles qui avaient un valentin avaient un bouquet à la main, c’était joli, c’était un super souvenir.

Et le pire souvenir?

C’était quelques années plus tard, on avait déjà cinq ou six années ensemble et là c’était devenu le truc commercial. Du coup, moi, j’avais oublié, je ne m’y intéressais plus autant que ça. Et je me rappelle qu’un jour, on n’habitait pas encore ensemble, elle arrive avec un cadeau, une boîte de chocolats. Moi, ça me fait plaisir et je ne demande pas forcément pourquoi elle m’offre ce cadeau. Le soir, je reçois un appel chez moi. Pas de ma copine mais de sa mère. Sa fille était en train de pleurer dans sa chambre, et elle me demandait si je n’avais pas oublié quelque chose. Quand j’ai réalisé, je me suis rattrapé bien sûr auprès de ma copine, mais aussi de sa mère!

Prochain spectacle

Vous aussi, vous pouvez vous rattraper d’une Saint-Valentin ratée en vous rendant le 13 mars au spectacle de Christian Mukuna, «Rire c’est bon pour la santé», à 20h30, à la Salle de spectacle de Fontainemelon.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Saint-ValentinCaro: «J’ai dû jeter un bouquet à la Saint-Valentin»Caro: «J’ai dû jeter un bouquet à la Saint-Valentin»

Caro: «J’ai dû jeter un bouquet»

Avec leur cœur, quatre personnalités de la région nous disent ce qu’ils pensent de la Saint-Valentin. Découvrez les...

  13.02.2020 18:55

Saint-ValentinPhanee De Pool: «L’amour doit se célébrer toute l’année»Phanee De Pool: «L’amour doit se célébrer toute l’année»

RencontreMC Roger: «Ne pas attendre la Saint-Valentin»MC Roger: «Ne pas attendre la Saint-Valentin»

Top