24.09.2020, 10:31

Canton de Neuchâtel: une journée pour discuter de la dépendance à l’alcool

chargement
Des stands de prévention d'Addiction Neuchâtel se tiendront jeudi à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et Fleurier. (photo d'illustration)

Addiction Ce jeudi, Addiction Neuchâtel propose des stands pour briser le tabou à l’occasion de la journée nationale des problèmes liés à l’alcool. Rendez-vous à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et Fleurier.

Honte et culpabilité. Pour les personnes dépendantes à l’alcool, il est souvent difficile d’en parler. À l’occasion de la Journée nationale des problèmes liés à l’alcool, ce jeudi, Addiction Neuchâtel veut sensibiliser le public au tabou lié à cette maladie.

Des stands de prévention se tiendront jusqu’à 18h30 devant la fontaine de la Justice à Neuchâtel et sur la place d’Espacité à La Chaux-de-Fonds. Au Val-de-Travers, le site ambulatoire à la ruelle du Guilleri 8 à Fleurier propose des portes ouvertes (15h-18h30). Objectif: libérer la parole autour d’un thé.

Si l’alcool n’est pas tabou, les problèmes qui y sont liés oui, souligne la fondation dans un communiqué. Le thème de la Journée 2020 met l’accent sur l’importance de ne pas stigmatiser les personnes qui souffrent d’une dépendance à l’alcool pour leur prétendu «manque de volonté» ou leur «faiblesse de caractère» explique Addiction Neuchâtel. Une stigmatisation, qui au final, conduit à l’isolement et complique l’accès à une aide professionnelle.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

dépendancePour sortir de la dépendance à l'alcool, mieux vaut aller chercher de l'aidePour sortir de la dépendance à l'alcool, mieux vaut aller chercher de l'aide

Top