26.06.2020, 11:59

Canton de Neuchâtel: motion pour une alimentation durable et saine

chargement
Des banderoles ont été déployées avant la remise de la pétition.

Neuchâtel Le mouvement Grève du climat a déposé ce vendredi une motion populaire à la chancellerie cantonale. Il demande que les repas servis dans les établissements dépendant de l’Etat de Neuchâtel respectent des critères de durabilité et de santé.

«On est plus chaud, plus chaud que le climat!»

C’est avec ce slogan, des tambours et des banderoles qu’une dizaine de représentants du mouvement Grève pour le climat ont déposé ce vendredi matin une motion populaire à la chancellerie cantonale, au château de Neuchâtel. Dans ce texte, le Grand Conseil est prié d’«enjoindre le Conseil d’Etat de proposer un ensemble de mesures radicales qui permettent (…) de faire en sorte que les repas servis dans les différents établissements dépendant de l’Etat respectent divers critères de durabilité, tout en restant accessibles financièrement».

Il appartiendra au parlement cantonal de débattre de cette motion qui a récolté 194 signatures (un minimum de 100 paraphes de citoyens neuchâtelois est requis).

Pétition en 2019

Au nom du mouvement, Robin Augsburger a précisé le contenu de la motion: «Nous demandons que soient servis des aliments majoritairement locaux, issus de l’agriculture biologique et de saison.» Il faudra également «au minimum trois jours totalement végétariens par semaine, ainsi que la possibilité d’obtenir un repas végane chaque jour». Le collectif souhaite également obtenir «une diminution drastique des déchets, ainsi que la distribution des éventuels invendus alimentaires». A ces mesures doivent enfin s’ajouter «des conditions de travail exemplaires pour les employé.e.s des cafétérias, notamment en cas de gestion par un tiers».

Les cantines et cafétérias de quels établissements sont-elles visées par la motion? «Nous pensons en premier lieu à toutes les écoles et aux institutions actives dans le domaine de la santé», a répondu Robin Augsburger.

Cette motion (la quatrième déposée par le mouvement Grève du climat) reprend dans les grandes lignes une pétition lancée en 2019 par la coordination des associations durables de l’Université de Neuchâtel. Munie de 1300 signatures, elle avait été appuyée par 24 associations étudiantes. «Ces revendications ont été en partie entendues, mais nous considérons qu’elles ont été appliquées de manière très insuffisante.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

JusticeGrève du climat: l’appel à la violation des devoirs militaires dénoncéGrève du climat: l’appel à la violation des devoirs militaires dénoncé

EnvironnementAlternative symbolique à la grève pour le climat dans le canton de NeuchâtelAlternative symbolique à la grève pour le climat dans le canton de Neuchâtel

NeuchâtelGrève pour le climat met de l’ordre dans les déchets à NeuchâtelGrève pour le climat met de l’ordre dans les déchets à Neuchâtel

PolitiqueLes députés neuchâtelois contre le gaspillage mais pas pour la grève du climatLes députés neuchâtelois contre le gaspillage mais pas pour la grève du climat

Top