Canton de Neuchâtel: La Paternelle reprend des couleurs en faisant dessiner les enfants

chargement

Solidarité La Paternelle, une association qui vient en aide aux veufs, aux veuves et aux orphelins dans le canton de Neuchâtel, a édité un livre à colorier pour occuper les enfants au restaurant. Et ainsi se faire connaître, tout en proposant une alternative sympa aux écrans.

 28.10.2019, 16:25
Premium
La Paternelle propose aux enfants de dessiner au restaurant, au lieu de pianoter sur un écran.

«C’est super ce que vous faites. Mais c’est bête, on ne savait pas que ça existait…»

Voilà ce qu’entend souvent Daniel Favre, président de La Paternelle. Fonctionnant sur le principe de la solidarité, cette association, forte d’environ 2000 membres, rassemble des parents qui cotisent ensemble, afin que s’il arrive malheur à l’un d’eux, les enfants bénéficient jusqu’à leur...

À lire aussi...

Le grand portraitL'histoire de Daniel Favre, le flic qui était "liké" par des milliers d'adosL'histoire de Daniel Favre, le flic qui était "liké" par des milliers d'ados

EducationLa Chaux-de-Fonds: un jeu pour limiter le temps passé par les enfants devant des écransLa Chaux-de-Fonds: un jeu pour limiter le temps passé par les enfants devant des écrans

EcransDix conseils aux parents pour éviter que les enfants deviennent cyberdépendantsDix conseils aux parents pour éviter que les enfants deviennent cyberdépendants


ENTRAIDELa Paternelle? "Des dépanneurs multifonctions!"La Paternelle? "Des dépanneurs multifonctions!"

Top