Cadeaux fiscaux en douce à des entreprises: des députés neuchâtelois résistent

chargement

Politique Dix ans avec peu ou pas d’impôts. C’est ce dont peuvent toujours bénéficier des entreprises qui s’installent dans le canton de Neuchâtel ou s’y développent. Davantage de transparence est demandée au Conseil d’Etat.

 17.06.2020, 19:40
Lecture: 5min
Premium
L'opacité qui entoure les allègements fiscaux accordés par le gouvernement neuchâtelois est remise en question.

Il y a le cas de Celgene, la multinationale américaine de la pharma. Arrivée dans le canton de Neuchâtel en 2005, elle y a bénéficié d’une exonération fiscale durant dix ans. De quelle ampleur? On l’ignore. Son développement à Boudry et à Couvet a-t-il donné lieu à de nouveaux allégements? Qui d’autres profitent d’un tel régime? Le secret est bien gardé. Mais du côté des députés, on refuse que l’opacité soit ancrée dans la loi.

Le sujet figure au menu de la prochaine session du Grand Conseil, les 23 et 24 juin prochains. Le...

À lire aussi...

SaléeFiscalité: dans quel canton paie-t-on le plus d’impôts en Suisse?Fiscalité: dans quel canton paie-t-on le plus d’impôts en Suisse?

PolitiqueLa baisse des impôts validée par le PS et le PLR neuchâteloisLa baisse des impôts validée par le PS et le PLR neuchâtelois

Top