25.03.2019, 12:26

Boom de la cybercriminalité dans le canton de Neuchâtel

chargement
La police neuchâteloise n'est intervenue pour aucun homicide en 2018.

Sécurité Le volume global des infractions au Code pénal a diminué de 13% en 2018 dans le canton de Neuchâtel. En revanche, on constate une hausse importante de la cybercriminalité.

Neuch’ ou la Tchaux sont loin de ressembler à Gotham, la cité du crime. Si on se fie aux chiffres livrés par la police neuchâteloise ce lundi matin dans un communiqué, la criminalité est en baisse dans le canton. Globalement, le volume des infractions pénales a diminué de 13% en 2018. Les tendances en quelques points.

Gare aux escrocs du web

La police neuchâteloise constate un boom de la cybercriminalité. «L’augmentation des escroqueries (+57%); des accès indus à un système informatique (+28%), ainsi que de l’utilisation frauduleuse d’un ordinateur (+70%) sont révélateurs de l’évolution de la criminalité par internet», est-il indiqué.

Les forces de l’ordre précisent qu’ils observent ce type de criminalité surtout dans les domaines de l’escroquerie à la marchandise via internet, de la cyberescroquerie, de la sextorsion, du phishing, du hacking, des malwares et des money mules (passeurs d’argent).

Hausse des actes pédophiles

Les actes d’ordre sexuel avec des enfants sont en hausse en 2018, soit 69 cas contre 48 en 2017. Cette valeur est proche de celle de 2014 (68 cas). Le nombre d’infractions de ce type varie entre 47 et 69 depuis 2012.

Baisse des vols

Pour les infractions au patrimoine, le gros morceau des infractions enregistrées (66% pour Neuchâtel et 67% en Suisse), la police a enregistré une baisse de 13% (-30% à La Chaux-de-Fonds).

Plus de la moitié d’entre elles sont des vols, également en baisse en 2018. La tendance s’observe dans plusieurs domaines: par effractions (-25%), à l’étalage (-8%); dans les véhicules (-34%); par introduction clandestine (-11%)

Pas d’homicide en 2018

Aucun homicide ne s’est produit en 2018. Ceci dit, «Pour obtenir une pondération des diverses infractions de violence, il a été procédé à une catégorisation simplifiée entre violence grave et violence d’intensité moyenne», explique la police neuchâteloise.

«Au chapitre des violences graves (homicides, lésions corporelles graves, viols et actes de brigandage selon l’art. 140 al. 4) Neuchâtel enregistre 38 infractions graves (36 en 2017, 28 en 2016, 31 en 2015). Les violences ‘d’intensité moyenne’ sont en baisse de 14%.»

Un mineur dénoncé pour violence grave

Au total, 241 mineurs (304 en 2017, 229 en 2016) ont été dénoncés par la police neuchâteloise pour avoir commis au moins une infraction au Code pénal.

«Les mineurs sont enregistrés le plus souvent pour des infractions de moindre importance, telles que dommages à la propriété, le vol à l’étalage lésions corporelles simples ou les voies de fait», est-il précisé. Un mineur a été dénoncé pour de la violence grave.

La ganja toujours au top

1842 infractions contre la loi sur les stupéfiants ont été enregistrées (2068 en 2017). Les dénonciations sont en baisse dans ce domaine, «ceci probablement dû au fait que la possession de produits cannabiques ne dépassant pas les 10 grammes n’est plus punissable», précisent les forces de l’ordre.

La drogue la plus consommée reste le cannabis, suivie par les produits telles que la cocaïne et la méthamphétamine. Les importations de produits illicites ont augmenté et concernent principalement des commandes de petites quantités de drogues effectuées à travers le darknet par des usagers pour leur propre consommation.

Diminution de moitié des vols en Suisse depuis 2012

La police a enregistré environ 112’000 vols en 2018, soit une diminution de 7,9% par rapport à l’année précédente, indique lundi l’Office fédéral de la statistique (OFS). Depuis 2012, année record avec 219’000 vols, la diminution est de plus de 100’000 infractions. ATS


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CriminalitéDiminution de la criminalité: 112'000 vols enregistrés par la police en 2018Diminution de la criminalité: 112'000 vols enregistrés par la police en 2018

infractionsLes chiffres de la criminalité livrés par la police sont souvent mal interprétésLes chiffres de la criminalité livrés par la police sont souvent mal interprétés

Top