02.07.2020, 17:51

Bonhôte prend pied à Zurich en rachetant la banque Private Client Partners

chargement
Après Bienne, Berne et Soleure, la banque Bonhôte poursuit son implantation en Suisse alémanique.

Finances L’acquisition de 100% du capital de Private Client Partners à Zurich permet à la banque neuchâteloise Bonhôte de renforcer sa présence en Suisse alémanique et de développer ses activités dans le «family office», soit l’administration de fortunes importantes.

La banque privée neuchâteloise Bonhôte a annoncé ce jeudi la reprise de 100% du capital d’un autre établissement bancaire à Zurich. Private Client Partners (PCP) est une petite structure d’une quinzaine de personnes, active depuis le début des années 2000 dans l’administration de fortunes familiales importantes, ce que l’on appelle le «family office».

«PCP gère les actifs de quelques dizaines de clients, ceux-ci totalisent 1,9 milliard de francs d’actifs sous gestion», explique Yves de Montmollin, directeur général de la banque Bonhôte. «Contrairement à d’autres structures qui font aussi du family office, PCP a le statut de banque et à ce titre est régulée par la Finma, l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers.» Cette opération permet à Bonhôte de faire son entrée dans la catégorie des banques qui gèrent entre 5 et 10 milliards de francs d’actifs.

La banque PCP a été créée en 1998 par de riches familles qui souhaitaient avoir une structure pour gérer leur fortune. Parmi elles, la famille Coninx, qui possède le groupe de médias TX Group (ex-Tamedia). Patron de TX Group, Pietro Supino figure parmi les fondateurs de PCP. En 2010, la petite banque zurichoise a été reprise par le groupe bancaire allemand Warburg. C’est aujourd’hui cet établissement de Hambourg qui cède sa participation à Bonhôte.

Le savoir-faire de PCP

Pour le patron de la banque neuchâteloise, cette acquisition constitue une étape importante. «Cela conforte notre implantation en Suisse alémanique, objectif que nous poursuivons depuis plusieurs années», explique Yves de Montmollin. «Comme nous avons déjà des clients à Zurich, nous pourrons ainsi encore mieux nous occuper d’eux » Et de préciser que Bonhôte a déjà des bureaux à Bienne, Genève, Berne, Lausanne et Soleure.

Avec le rachat de PCP, Bonhôte offrira désormais à sa clientèle romande des services de «family office» qu’elle ne pouvait pas leur proposer auparavant. «Pour nos clients fortunés, de telles prestations peuvent être intéressantes», ajoute Yves de Montmollin. «Nous nous appuierons sur le savoir-faire de PCP tant sur le plan humain que sur le plan technique.» 

Patron et fondateur de Private Client Partners, Andreas Bodenmann, qui avait cédé sa participation à Warburg il y a dix ans en restant à la tête de la banque, conserva un rôle actif auprès de la clientèle. Ancien de la Deutsche Bank et de Swiss Re, Beat Widmer reprendra la direction opérationnelle de PCP. «Nous connaissons depuis longtemps Beat Widmer et il nous rejoint pour assurer un mariage heureux», explique Yves de Montmollin.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PRESSELa banque Bonhôte soutient la presse régionaleLa banque Bonhôte soutient la presse régionale

Neuchâtel/SoleureLa banque Bonhôte ouvre une succursale à SoleureLa banque Bonhôte ouvre une succursale à Soleure

ConstructionNeuchâtel: Bonhôte veut construire un nouveau quartier à BeauregardNeuchâtel: Bonhôte veut construire un nouveau quartier à Beauregard

SolutionsNée à Neuchâtel, la banque Bonhôte voit grandNée à Neuchâtel, la banque Bonhôte voit grand

FinanceNeuchâtel: la banque Bonhôte dope son bénéficeNeuchâtel: la banque Bonhôte dope son bénéfice

La banque Bonhôte dope son bénéfice

La banque Bonhôte a vu son bénéfice net augmenter de 55% en 2017, à 3 millions par rapport à 1,93 million l’année...

  24.04.2018 10:20
Premium

Top