07.06.2019, 18:17

«ArcInfo» accueille un confrère du «Journal du Mali»

chargement
Bayron Schwyn et Acherif Ag Ismaguel à la rédaction d'"ArcInfo".

Reportage Dans le cadre du programme d’échange En Quête d’ailleurs, le journaliste malien Acherif Ag Ismaguel et Bayron Schwyn, d’«ArcInfo», ont parcouru la Suisse romande. Leur sujet: la violence conjugale.

Bamako-Neuchâtel: plus de 4000 kilomètres séparent les deux villes. Acherif Ag Ismaguel, du «Journal du Mali», et Bayron Schwyn, d’«ArcInfo», se sont pourtant retrouvés à travailler côte à côte cette semaine en Suisse romande.

Ils font partie des seize journalistes engagés cette année dans le programme d’échange En Quête d’ailleurs. Pour cette neuvième édition, libellée «Egalité homme-femme, une lutte sans fin?», le duo a précisément choisi de s’intéresser à la question de la violence conjugale. Un phénomène qui traverse les frontières.

En savoir plus : le site d’En Quête d’ailleurs

Selon une enquête démographique et de la santé, près de la moitié des Maliennes, mariées ou en couple, ont subi des violences physiques, sexuelles ou émotionnelles de la part de leur conjoint. A Bamako, la capitale, le meurtre de Kadia Kanté, 28 ans, par son mari, a récemment rouvert le débat sur les outils politiques et juridiques en place pour lutter contre ce mal.

En Suisse aussi, on s’interroge. Pour mieux saisir les enjeux, les deux journalistes ont notamment rencontré Nicole Baur, déléguée à la politique familiale et à l’égalité du canton de Neuchâtel, le procureur général Pierre Aubert, et le chargé de communication de la police neuchâteloise Georges-André Lozouet.

Ils ont également pu échanger avec Hilde Stein et Marc Gleisen, psychologues du Service pour auteurs de violence conjugale du Centre neuchâtelois de psychiatrie.

 

 

Répression et prévention

A Lausanne, Acherif Ag Ismaguel et Bayron Schwyn ont interviewé Nathalie Romain-Glassey, médecin légiste et responsable de l’Unité de médecine des violences du Chuv et Christian Anglada, codirecteur du centre d’accueil MalleyPrairie.

«J’ai le sentiment qu’en Suisse, on accorde davantage d’importance à la question des violences conjugales. Il y a plus d’outils de répression et de prévention. Le Mali peut s’inspirer de certains éléments, mais d’autres sont inapplicables en raison de différences culturelles et religieuses», commente Acherif Ag Ismaguel.

Ses articles seront publiés dans le «Journal du Mali» et pourront être consultés cet automne sur le site d’En Quête d’ailleurs. Bayron Schwyn se rendra quant à lui à Bamako à la fin du mois. Ses reportages seront diffusés en septembre dans nos colonnes.

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Reportage"En Quête D'Ailleurs": ArcInfo accueille un journaliste du Sénégal"En Quête D'Ailleurs": ArcInfo accueille un journaliste du Sénégal

HumanitaireNeuchâtel toujours engagé pour le MaliNeuchâtel toujours engagé pour le Mali

Top