29.01.2020, 19:24

TAG Heuer: «Non, notre région ne se vide pas de ses compétences»

Premium
chargement
C’est principalement pour des raisons d’attractivité, mais aussi d’éloignement et du manque d’infrastructures en termes de mobilité, que la marque horlogère a décidé de déplacer vers une commune lémano-centrée, dès septembre prochain.

Emploi Le Conseil d’Etat neuchâtelois regrette le choix de TAG Heuer de transférer 67 emplois dans le canton de Vaud, jugé plus attractif pour certains profils. Mais le ministre de l’économie Jean-Nat Karakash tient à relativiser.

Le Canton de Neuchâtel prend acte «avec déception» de l’annonce de TAG Heuer, de transférer 67 emplois de son siège chaux-de-fonnier à Eysins, près de Nyon, dans le canton de Vaud. Une annonce qui tombe mal pour les autorités politiques, alors que celles-ci tentent de redynamiser le canton.

Le ministre de l’économie, Jean-Nat Karakash, assure que les autorités politiques «mettent tout en œuvre» pour inverser la tendance et rendre le canton attractif.

Car c’est principalement...

À lire aussi...

HorlogerieTAG Heuer transfère 67 collaborateurs de son site chaux-de-fonnier vers le canton de VaudTAG Heuer transfère 67 collaborateurs de son site chaux-de-fonnier vers le canton de Vaud

HorlogerieCurieux et passionnés aux portes ouvertes de TAG Heuer à La Chaux-de-FondsCurieux et passionnés aux portes ouvertes de TAG Heuer à La Chaux-de-Fonds

Top