25.07.2019, 17:31

Bienne: les délires de Hirschhorn en hommage à Robert Walser

Premium
chargement
L'installation de Thomas Hirschhorn ne passe pas inaperçue.

Arts Entre une pièce de théâtre sous les étoiles, les délires de Hirschhorn à la Gare et un festival les pieds dans l’eau, il y en a pour tous les goûts à Bienne.

«De l’art, ce foutoir?!» Ne parlez pas aux chauffeurs de taxi biennois de Thomas Hirschhorn, dont la sculpture en hommage à l’écrivain Robert Walser, se déploie allégrement sur 1600 m2, au beau milieu de la place de la Gare.

Depuis trois ans, l’éternel trublion de la culture helvétique, exposé aux quatre coins du monde, s’engage corps et âme pour ce projet fou par amour de l’art et plus encore de Robert Walser, reconnu aujourd’hui comme...

À lire aussi...

HumourChronique de Christophe Bugnon: on s’en footChronique de Christophe Bugnon: on s’en foot

PolitiquePoint de vue de Nicolas Turtschi: «Tout est question d’équilibre, hélas»Point de vue de Nicolas Turtschi: «Tout est question d’équilibre, hélas»

Chronique"Slipknot sans culotte", l’air du temps de Vicky Huguelet"Slipknot sans culotte", l’air du temps de Vicky Huguelet

Chronique«Irrésistibles migrations», l’air du temps de François Nussbaum«Irrésistibles migrations», l’air du temps de François Nussbaum

FinancesPoint de vue de Rémy Cosandey: «Les plus modestes trinquent toujours»Point de vue de Rémy Cosandey: «Les plus modestes trinquent toujours»

Top