Baselworld: plus d’inscrits que l’an dernier malgré le départ de Swatch

chargement

La foire mondiale de l’horlogerie et de la bijouterie Baselworld compte actuellement un nombre d’inscriptions supérieur à celui de l’année dernière à la même période, malgré le départ du groupe Swatch, son plus important exposant.

 30.08.2018, 18:23
Le départ de Swatch de Baselworld n'a pour l'heure pas d'incidence sur le nombre d'inscriptions.

Baselworld ne souffre pas pour l’instant du départ fracassant de Swatch, son plus important exposant. Le nombre d’inscrits à la foire mondiale est supérieur à celui de l’année dernière, à la même période.

Le nouveau directeur du salon, Michel Loris-Melikoff, n’a pas souhaité s’étendre sur l’apport financier que représentait la participation de l’horloger biennois, Swatch, à Baselworld, lors de l’entretien accordé au magazine Watch Around. Mais, il a réfuté la somme de 50 millions de francs évoquée ces dernières semaines dans la presse. «C’est possible (que Swatch Group dépense autant pendant le salon), mais ce ne sont pas 50 millions qui nous reviennent», relève celui qui a pris les rênes du salon il y a sept semaines.
Le nouveau patron a par ailleurs confirmé que Baselworld aura bien lieu en 2019 et 2020. La nouvelle stratégie de la foire sera présentée lors de l’édition 2019.

Début août, la société organisatrice du salon, MCH, a annoncé la démission de son directeur général René Kamm. Le président Ulrich Vischer assurera l’intérim opérationnel.
Dévoilée fin juillet, la décision de Swatch de ne plus prendre part à la grand-messe bâloise a résonné comme un coup de tonnerre. L’absence du numéro un mondial de l’horlogerie – et de ses dix-huit marques – portera un sérieux coup à Baselworld, qui a déjà subi la défection de nombreux exposants.
Lors de l’édition 2018, le nombre d’exposants a dégringolé de plus de moitié sur un an à environ 650, ce qui a poussé MCH à inscrire un amortissement de quelque 100 millions de francs au titre de l’exercice 2017.
Selon le patron de l’horloger biennois, Nick Hayek, une foire comme Baselworld n’a plus de sens pour son groupe.
Directrice de Baselworld durant 15 ans, Sylvie Ritter avait pour sa part annoncé son départ en mai, dans une période de grandes difficultés pour la foire.


 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HorlogerieBaselworld: les 5 questions qui se posent (encore) après le départ de Swatch GroupBaselworld: les 5 questions qui se posent (encore) après le départ de Swatch Group

Top