08.09.2020, 19:00
Lecture: 11min

Bâches ou béton pour colmater le lit du Doubs?

Premium
chargement
Les fuites entre Pontarlier et Montbenoît ne permettent plus au Doubs d'avoir un débit suffisant pour combler les pertes au Saut-du-Doubs en période de sécheresse.

Environnement Yvan Durig, capitaine de la navigation sur le lac des Brenets (NLB), tente de trouver des solutions pour colmater les fuites du Doubs. Bâche ou béton? L’avis d’hydrogéologues suisse et français.

Si le lac des Brenets (appelé Chaillexon côté français) connaît des assèchements récurrents ces dernières années, ce n’est pas uniquement un problème de sécheresse et de réchauffement climatique. Le problème est aussi d’ordre géologique. L’eau se perd, tant en amont qu’en aval du lac.

«Il s’agit de deux problématiques différentes», précise Pascal Reilé, hydrogéologue français. «En amont, l’eau s’échappe dans des failles d’origine karstique, entre le château de Joux et Montbenoît, au profit de la Loue. En aval, elle se faufile à travers l’éboulis de rochers visible au Saut-du-Doubs.»

Au niveau du défilé...

À lire aussi...

SécheresseLes Brenets: la chute du Saut-du-Doubs, haute de 27 mètres, ne coule plusLes Brenets: la chute du Saut-du-Doubs, haute de 27 mètres, ne coule plus

EnvironnementLe Doubs déjà à sec dans le défilé de l’Entre-Roches, du jamais vu en avrilLe Doubs déjà à sec dans le défilé de l’Entre-Roches, du jamais vu en avril

ClimatUn an après la disparition du lac des Brenets, le Doubs a retrouvé son débit. Mais pour combien de temps?Un an après la disparition du lac des Brenets, le Doubs a retrouvé son débit. Mais pour combien de temps?

Top