18.02.2020, 15:00
Lecture: 6min

Affaire Crypto: pour Philippe Bauer, «la délégation a tous les pouvoirs»

Premium
chargement
La CIA et les services de renseignement allemands ont intercepté durant des dizaines d’années les documents de plus de 100 pays grâce au matériel de Crypto.

Affaire Crypto Le conseiller aux Etats neuchâtelois Philippe Bauer est le seul Romand et le seul PLR membre de la Délégation des commissions de gestion. Cet organe, responsable de la surveillance des activités de renseignement, enquêtera sur la firme Crypto et l’éventuelle implication d’anciens membres du Conseil fédéral, du Parlement ou de l’administration.

L’affaire Crypto, du nom de cette entreprise suisse aux mains de la CIA jusqu’en 2018, fait couler beaucoup d’encre. Le conseiller aux Etats Philippe Bauer se retrouve en première ligne. Pour de bonnes raisons. Il est le seul Romand et le seul libéral-radical membre de la Délégation des commissions de gestion, qui ouvre une enquête.

A quelles questions la délégation va-t-elle tenter de trouver des...

À lire aussi...

PrudenceAffaire Crypto: les partis bourgeois appellent à ne pas tirer de conclusions hâtivesAffaire Crypto: les partis bourgeois appellent à ne pas tirer de conclusions hâtives

Revue de presseAffaire Crypto: plusieurs anciens ministres et membres des autorités étaient au courantAffaire Crypto: plusieurs anciens ministres et membres des autorités étaient au courant

InvestigationEspionnage de la CIA via Crypto: la Délégation des commissions de gestion ouvre une enquêteEspionnage de la CIA via Crypto: la Délégation des commissions de gestion ouvre une enquête

Top